Les 12 clubs les plus impactés par la Coupe d’Afrique des Nations

0
817

Les 12 clubs les plus impactés par la Coupe d’Afrique des Nations. Liverpool, Metz, Naples… Découvrez les douze équipes européennes les plus impactées par le départ de leurs joueurs à la Coupe d’Afrique des Nations en janvier

12 clubs les plus impactés par la Coupe d’Afrique des Nations

Les 12 clubs les plus impactés par la Coupe d'Afrique des Nations
Les 12 clubs les plus impactés par la Coupe d’Afrique des Nations

Il ne s’agit plus d’un secret, la programmation de la Coupe d’Afrique des Nations en plein milieu de la saison (dimanche 9 janvier – dimanche 6 février) ne fait absolument pas les affaires de nombreuses formations européennes.

Si une polémique honteuse est née en Angleterre, lorsque certains clubs ont tenté de retenir leurs internationaux, la compétition aura bien lieu, et c’est parfaitement logique !

En attendant, nous, la rédaction de Kafunel, avons décidé de vous dresser la liste, non-exhaustive, des clubs du Vieux continent les plus impactés par le départ de leurs joueurs à la CAN. Voici 12 équipes concernées.

12. FC Séville

12. FC Séville
12. FC Séville

Séville va perdre son gardien Yassine « Bono » en janvier. 

En sachant que le FC Séville compte trois internationaux marocains dans ses rangs, la Coupe d’Afrique des Nations ne tombe pas franchement au meilleur des moments pour l’actuel dauphin du Real Madrid en Liga.

Dépourvu de son gardien Yassine Bounou et de ses attaquants Munir El-Haddadi et Youssef En-Nesyri, le club andalou devra trouver les bonnes solutions pour continuer de performer.

11. Olympiakos

11. Olympiakos
11. Olympiakos

Le roc de l’Olympiakos, Pape Abou Cisse.

Pour le leader du championnat grec, la CAN représente un coup dur. En effet, la formation du Pirée devra composer avec l’absence de quatre joueurs importants en janvier : le défenseur central Pape Abou Cissé (Sénégal), le milieu Pierre Kunde (Cameroun), le meneur de jeu Aguibou Camara (Guinée) et l’ailier Garry Rodrigues (Cap-Vert).

10. Angers

10. Angers
10. Angers


Boufal, Bahoken et Ounahi vont faire défaut à Angers en janvier. 

Coup dur pour les Angevins. Englués à une correcte 11e place au classement de Ligue 1, le SCO va perdre pendant plusieurs semaines quatre de ses joueurs clés.

A commencer par le milieu offensif marocain Soufiane Boufal (5 buts, 3 passes décisives en championnat), mais aussi son compatriote Azzedine Ounahi au milieu.

Angers devra aussi composer sans son défenseur central camerounais Enzo Ebosse, ainsi que l’attaquant Stéphane Bahoken, également un Lion Indomptable.

9. Ajax Amsterdam

9. Ajax Amsterdam
9. Ajax Amsterdam


Sebastien Haller réalise un début de saison exceptionnel avec l’Ajax. 

En nombre, les Lanciers ne déploreront que trois absences au début de l’année 2022, mais non des moindres.

Il y aura d’abord le gardien du Cameroun, André Onana qui, cela dit, a déjà manqué une bonne partie de la saison.

Ensuite, il y a le milieu de terrain Mohammed Kudus qui va rejoindre les rangs du Ghana.

Mais surtout, l’Ajax va perdre son attaquant phare, Sebastien Haller. L’actuel meilleur buteur de la saison en Ligue des Champions va effectivement renforcer la Côte d’Ivoire.

8. Arsenal

8. Arsenal
8. Arsenal


Thomas Partey, le patron du milieu avec Arsenal. 

Sur le papier, la CAN a tout pour faire mal à Arsenal, avec de grands noms sur le départ. On pense aux milieux de terrain Thomas Partey (Ghana) et Mohamed Elneny (Egypte), mais aussi à l’ailier Nicolas Pépé (Côte d’Ivoire) et l’attaquant Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon).

Maintenant, Mikel Arteta devrait pouvoir pallier ces absences, notamment concernant les deux derniers cités puisque Pépé joue peu.

Quant à Aubameyang, l’ancien capitaine se retrouve maintenant écarté du groupe depuis plusieurs semaines.

7. Villarreal

7. Villarreal
7. Villarreal

Serge Aurier se refait une santé avec Villarreal.

Quatre joueurs vont manquer à Villarreal en janvier, et encore une fois des titulaires en puissance.

On parle notamment du défenseur central Aïssa Mandi (Algérie), ainsi que de son compère, le latéral droit Serge Aurier (Côte d’Ivoire).

Mais aussi de l’ailier Samuel Chukwueze (Nigéria) et de l’attaquant Boulaye Dia (Sénégal).

En leur absence, Unai Emery va devoir se creuser les méninges, surtout pour les premiers cités.

6. Leicester

6. Leicester
6. Leicester

Wilfred Ndidi est l’un des meilleurs milieux de terrain de Premier League.

Avec le départ de ses quatre internationaux africains, le staff de Leicester risque de connaître quelques connaître quelques fragilités défensives.

En effet, en plus du Ghanéen Daniel Amartey en défense centrale, les milieux récupérateurs Nampalys Mendy (Sénégal) et Wilfried Ndidi (Nigéria) vont rejoindre leur sélection.

Le dernier cité sera notamment accompagné par son compatriote, l’attaquant Kelechi Iheanacho.

Et encore, les Foxes pourront toujours compter sur l’avant-centre Patson Daka en Premier League, puisque la Zambie n’a pas réussi à se qualifier.

5. Rennes

5. Rennes
5. Rennes

Nayef Aguerd porte la défense de Rennes cette saison.

Après avoir terminé l’année 2021 en bonne forme, le Stade Rennais aura le défi de bien commencer 2022, en composant avec les absences de quatre titulaires dues à la CAN.

Dans les buts déjà, le gardien Alfred Gomis va représenter le Sénégal. En défense ensuite, le latéral droit Hamari Traoré a été convoqué par le Mali, pendant que l’arrière central, Nayef Aguerd, représentera le Maroc.

Enfin le prometteur et virevoltant ailier Kamaldeen Soulemana a lui été retenu par le Ghana. Des absences de poids pour Bruno Génésio.

4. AS Saint-Etienne

4. AS Saint-Etienne
4. AS Saint-Etienne

Denis Bouanga et Wahbi Khazri maintiennent l’ASSE en vie depuis plusieurs mois… 

Alerte rouge pour l’AS Saint-Etienne. Déjà englué à une inquiétante place de lanterne rouge en Ligue 1, le club du Forez va entamer un virage périlleux en janvier, qui plus est avec le départ de cinq internationaux pour la CAN.

Les Camerounais Harold Moukoudi et Yvan Neyou seront donc absents, comme le prometteur défenseur guinéen Saidou Sow, et les leaders d’attaque Denis Bouanga (Gabon) et Wahbi Khazri (Tunisie).

Lorsqu’on connaît l’importance des joueurs concernés, Pascal Dupraz a du souci à se faire…

3. Naples

3. Naples
3. Naples

André-Frank Zambo Anguissa impressionne avec Naples. 

Cette saison, Naples a démarré tambour battant en Serie A, avant de connaître une légère, mais logique baisse de régime, à l’approche de l’hiver.

Avec un effectif de qualité mais encore un peu léger, le club partenopei a tenté de jouer les premiers rôles.

Mais le coup de mou est présent et pour ne rien arranger, les Azzurri perdront quatre joueurs importants pour la reprise en janvier.

Le défenseur Kalidou Koulibaly (Sénégal), les milieux de terrain André Zambo-Anguissa (Cameroun) et Adam Ounas (Algérie), ainsi que l’attaquant Victor Osimhen (Nigéria) vont effectivement rejoindre leurs sélections respectives pour la CAN.

2. Liverpool

2. Liverpool
2. Liverpool

Mané et Salah sont monstrueux avec Liverpool.

Sur le papier, Liverpool a l’effectif pour tenir en l’absence de quatre cadres. Mais cette fois, les Reds perdent en cours de saison leurs deux ailiers phares, Mohamed Salah et Sadio Mané, attendus comme les leaders des sélections égyptiennes et sénégalaises.

Un énorme coup dur pour Jürgen Klopp, qui devra aussi composer sans son milieu de terrain Naby Keïta (Guinée) et l’arrière central Joël Matip (Cameroun). De grands noms qui manqueront à l’actuel deuxième du championnat anglais.

1. FC Metz

1. FC Metz
1. FC Metz

Farid Boulaya va quitter Metz durant la CAN. 

En Europe, le FC Metz est, sans le moindre doute, le club le plus impacté par le départ des joueurs internationaux pour la Coupe d’Afrique des Nations.

A l’heure actuelle, les Grenats déplorent sept départs en plein mois de janvier, avec énormément de joueurs défensifs concernés.

Et des joueurs importants. On parle du gardien Alexandre Oukidja (Algérie), des défenseurs Dylan Bronn (Tunisie), Kiki Kouyaté (Mali) et Sofiane Alakouch (Maroc), des milieux défensifs Habib Maïga (Côte d’Ivoire) et Pape Matar Sarr (Sénégal), ainsi que du meneur de jeu Farid Boulaya, lui aussi appelé par la sélection algérienne.

RECOMMANDÉ POUR VOUS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here