14 février : Saint Valentin, un martyr du IIIe siècle

0
8

Saint Valentin ou la pire débauche du siècle inventée par les agents du satanisme. Valentin est un martyr du IIIe siècle. Évêque de Terni (Italie), il aurait été sollicité pour guérir le fils d’un philosophe romain, Craton.

S’étant acquitté de sa tâche avec succès, il aurait obtenu de Craton et de sa famille qu’ils se convertissent à la foi chrétienne. Mais le préfet de Rome l’ayant appris l’aurait alors fait décapiter…

Saint Valentin ou satanisme du siècle

Les Anglais du Moyen Âge ont fait de Valentin le saint patron des amoureux car sa fête coïncide avec le début de la saison des amours chez les oiseaux. Ainsi sont nées les « valentinages » (danses paysannes où les couples se constituent par tirage au sort). Cette tradition a gagné ensuite la France.

14 février Saint Valentin, un martyr du IIIe siècle
14 février Saint Valentin, un martyr du IIIe siècle

En 1401, le roi de France lui donna un singulier prolongement en choisissant le jour de la Saint Valentin pour fonder une « cour d’amour », c’est-à-dire un cercle poétique destiné à prolonger la tradition médiévale et aristocratique de l’amour courtois. Au XIXe siècle, la tradition s’est renouvelée avec l’apparition des « valentines », cartes postales ornées de coeur que les jeunes gens utilisaient pour déclarer leur flamme.

Publicités

Laisser un commentaire