Enfants égorgés à Touba. La DIC arrête leur papa présumé coupable. Du nouveau dans l’affaire dite du meurtre des deux enfants, Baye Daouda Touré (2 ans) et Serigne Mbacké Madina Touré (3 ans), égorgés, dans la nuit du 26 au 27 septembre 2019, à Touba. 

En effet, leur père, Bara Touré, présenté comme le présumé meurtrier, est arrêté, ce mardi 12 mai, par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic), en collaboration avec le commissariat spécial de Janatou Mahwa, selon la Rfm. 

A lire aussi 🔴 DIRECT … suivez la déclaration de Ousmane Sonko sur les mesures prises par Macky Sall

Dans une enquête exclusive sur ce meurtre qui avait suscité l’émoi, Seneweb informait que des prélèvements, faits sur les lieux du crime par la police scientifique, étaient envoyés à Bordeaux (France) pour analyse. 

Enfants égorgés à Touba…

Et que les résultats pourraient permettre d’identifier l’auteur ou les auteurs de ce meurtre par la police qui, il faut le dire, avait déployé de gros moyens matériels et humains pour faire la lumière sur cette horrible affaire.

Lesquels résultats, revenus, il y a juste un mois, confrontés aux conclusions des premiers éléments de l’enquête livrées par la police scientifique, ont permis davoir une piste sérieuse menant vers l’auteur présumé, qui n’est personne d’autre que leur père.

Pour rappel, Bara Touré, mareyeur de son état, était interné à l’hôpital, pour avoir tenté de se suicider en se tranchant la gorge aussitôt après la mort de ses enfants.

Laisser un commentaire