Un mois après avoir signé un cinglant 6″37 sur 60m lors d’un meeting organisé à Clemson (Caroline du Sud) – un temps alors inédit mais non homologué en raison de starting-blocks jugés non conformes – Christian Coleman s’est offert pour de bon le record du monde de la distance, ce dimanche, à Albuquerque (Nouveau-Mexique).

Le vice-champion du monde du 100m – derrière Justin Gatlin et devant la légende Usain Bolt, l’été dernier à Londres – a couru en 6″34 lors des Championnats des Etats-Unis en salle, soit cinq centièmes plus vite que le record établi par un certain Maurice Greene 20 ans plus tôt.

Publicités

Laisser un commentaire