Vingt-huit nouveaux notaires entrent en fonction

0
19
prestation-de-serment-de-28-nouveaux-notaires
prestation-de-serment-de-28-nouveaux-notaires
84 / 100

28 nouveaux notaires ont prêté serment jeudi, portant à 86 le nombre de personnes exerçant ce métier, en attendant de porter ce total à 100 ’’d’ici l’année prochaine’’.

28 nouveaux notaires entrent en fonction

Les nouveaux notaires ont prêté serment au cours d’une cérémonie solennelle, en présence du président de la Chambre des notaires du Sénégal (CNDS), Me Alioune Ka.

« Aujourd’hui, nous avons un total de 86 notaires, et normalement il doit rapidement arriver à 90 avant d’atteindre d’ici l’année prochaine la barre symbolique des 100 notaires », a déclaré Me Alioune Ka.

Beurre de corps à la vanille et à la citrouille The Body Shop
Beurre de corps à la vanille et à la citrouille The Body Shop

A lire aussi

Il a souligné, pour s’en réjouir, « le doublement de l’effectif des notaires », avant de rappeler qu’il y a encore deux mois, ils n’étaient « juste que cinquante notaires ».

Chambres des notaires ont été créées

« Maintenant, nous avons un maillage complet du Sénégal parce que ce n’est pas simplement à Dakar que les chambres des notaires ont été créées. Nous avons aussi la moitié des chambres qui ont été créées dans les régions », a-t-il fait remarquer.

Selon lui, « il y a vraiment un maillage complet du territoire national ». Dans toutes les capitales régionales, « il y a au moins un à deux notaires », dit-il, soulignant que le notariat peut désormais « s’enorgueillir d’être la première sinon la seule profession à assurer le service public dans tout le territoire national ».

Entrée en vigueur de la loi de 2019

Ces nouveaux notaires représentent la première promotion à entrer en fonction depuis l’entrée en vigueur de la loi de 2019, laquelle a institué un concours d’entrée au notariat.

A ce sujet, le président de la Chambre des notaires du Sénégal note que « la jeunesse en soi est une force et non une faiblesse parce qu’elle peut être un vivificateur » du secteur, en ce qu’elle « apporte de la nouvelle énergie ».

A lire aussi

Dans cette optique, il a invité les jeunes à faire preuve de rigueur et de patience, et de rester « à l’écoute des anciens pour qu’ils puissent donner aux jeunes les bonnes expériences qu’ils ont vécues et qui leur ont permis de donner au notariat ses lettres de noblesse ».

« Aujourd’hui, toutes les personnes qui étaient dans les cabinets de notaires, qui faisaient des stages, se doivent d’être remplacées, donc il est normal que dans les prochains mois ou l’année prochaine, le concours soit rouvert pour copter de nouveaux stagiaires qui auront à faire leur stage et qui auront également à exercer leur fonction en attendant évidemment qu’ils soient nommés », a-t-il indiqué.

Reçu au concours d’entrée

Il précise : « Car il faut savoir également (…) que ce n’est pas parce que vous avez été reçu au concours d’entrée et que vous avez terminé votre formation que vous devez automatiquement voir une charge ».

litige-foncier-de-niaguis-les-4-jeunes-de-barafe-liberes-par-la-justice-mediateur
litige-foncier-de-niaguis-les-4-jeunes-de-barafe-liberes-par-la-justice-mediateur

« Les charges sont des charges publiques’’, et à la différence des cabinets d’avocats, le notaire qui a terminé son stage ne peut pas ouvrir directement son cabinet car il est obligé d’attendre que l’Etat ouvre une charge dans une localité précise, qu’il fasse acte de candidature et c’est à partir de ce moment-là qu’il peut être nommé à cette charge », a poursuivi Me Ka.

Délégation de puissance publique

Il a expliqué que le notaire est un officier public bénéficiant d’une délégation de puissance publique et dont le rôle est de « conférer le caractère d’authenticité aux actes auxquels les différentes parties doivent ou veulent donner le caractère d’authenticité ».

Le notaire assure donc « le service de la preuve et de l’authenticité », a conclu le président de la Chambre des notaires du Sénégal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here