Les Etats-Unis ont connu à ce jour 45 présidents. Parmi ces présidents, tous n’ont pas quitté le pouvoir suite à de nouvelles élections ou encore à une destitution. Kafunel vous présente la liste des huit présidents américains morts avant la fin de leur mandat.

William Henry Harrison

Ce président est tombé malade le 26 Mars 1841. Un rhume de départ qui s’est transformé en pneumonie. Il réagit mal au traitement à cause de son emploi du temps et l’agitation au sein de la Maison Blanche.

Il meurt neuf jours après le déclenchement de sa maladie, à minuit et demie le 4 avril 1841, succombant aux complications de la pneumonie.

Zachary Taylor

Ce président serait mort des suites d’une affection digestive. A une cérémonie, il a bu de grandes quantités d’eau glacée, de lait froid, de pommes vertes et de cerises.

Le diagnostic parle d’une diarrhée bilieuse. D’autres évoquent un empoisonnement. Thèse que réfutera l’autopsie.

Abraham Lincoln

Il est le premier président à être assassiné. Son tueur, John Wilkes Booth, l’abat d’un coup de pistolet à la tête le soir du 14 avril 1865, dans sa loge du théâtre Ford alors qu’il assiste à une représentation.

Le président mourut quelques heures plus tard, au lendemain de l’attaque.

James Abram Garfield

Le president Garfield est assassiné par Charles Guiteau à Washington D.C le 2 Juillet 1881 alors qu’il partait en vacances. Il meurt onze semaines après l’attaque.

Alors que la balle s’est logée dans le pancréas, les médecins lui annoncent qu’il ne passera la nuit mais il finit par vivre encore des semaines.

Apparemment, ce sont plus les traitements médicaux, que la balle elle-même, qui provoquent finalement le décès du patient. Le 19 Septembre, il meurt d’une infection et d’une hémorragie interne.

William McKinley

William Mc Kinley est assassiné le 6 Septembre 1961 durant la visite d’une salle de concert. Alors que le président serre la main de visiteurs dans le public, il est abattu à coups de pistolet par Leon Czolgosz, un anarchiste.

Il meurt huit jours plus tard, le 14 septembre, d’une gangrène suite à ses blessures.

Warren Gamaliel Harding

Ce président est mort d’une crise cardiaque le 2 Août 1923 à 19h35.

Des rumeurs d’empoisonnement vont bon train.

Cette hypothèse est renforcée par la publication en 1930 d’un livre dont le titre est The Strange Death of President Harding (La Mort suspecte du président Harding).

Dans ce livre, l’auteur soupçonne Florence Harding d’avoir empoisonné son mari après la découverte de l’infidélité de ce dernier.

Le fait que Mme Harding refuse d’autoriser l’autopsie du corps du président ne fait que relancer les soupçons. Ensuite, après le décès du président, sa veuve s’emploie à détruire tous ses documents, officiels ou non.

Franklin Delano Roosevelt

Le 12 Avril 1945, Franklin Roosevelt dit ressentir une terrible douleur à l’arrière de la tête. Il s’effondre quelques minutes plus tard. Le cardiologue s’occupant de lui, lui diagnostique une hémorragie cérébrale massive. Il meurt quelques heures plus tard.

John Fitzgerald Kennedy

Jonh Kennedy est tué en 1963. Un certain Lee Harvey Oswald est accusé de son meurtre avant d’être lui aussi assassiné. Sa mort jusqu’aujourd’hui suscite encore de nombreux soupçons chez les américains.

Laisser un commentaire