Ce train composé de 268 wagons a parcouru 90 kilomètres à une vitesse maximale de 110 km/h…


L’incident a eu lieu en Australie ce lundi. Un train du géant minier BHP et doté de quatre locomotives s’est soudain mis en branle alors que son conducteur venait de quitter son poste pour inspecter l’un des wagons, relate la presse nationale, relayée par BFMTV. 

L’entreprise ignore toujours ce qui a entraîné le train dans sa folle chevauchée en solitaire.

Le gigantesque convoi a en tout cas atteint la vitesse de 110 km/h et BHP n’a eu d’autre choix que de le faire dérailler avant qu’il n’atteigne sa destination finale, par mesure de sécurité. 

Le train reliait Newman à la ville portuaire de Port Hedland, dans l’État d’Australie-Occidentale.

Une enquête a été ouverte afin de comprendre les circonstances de cette catastrophe ferroviaire.

Les dégâts sont considérables et la perte des cargaisons se chiffre en millions de dollars. 

Source: The West Australian, BFMTV

Publicités

Laisser un commentaire