Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a annoncé ce mercredi sa candidature à sa propre succession à la tête de l’instance dirigeante du football continental.

L’ancien président de la Fédération malgache de football, élu en mars 2017, a exprimé cette intention sur son compte Twitter, affirmant que sous sa direction, « la CAF a beaucoup changé depuis 4 ans ».

« Je suis fier du travail accompli par mon équipe. Qu’elle soit remerciée ainsi que les soutiens en Afrique et au-delà. Après réflexion et consultation, j’ai décidé de me représenter », a déclaré le président de la CAF.

Dans un communiqué, la Fédération malgache de football a abondé dans le même sens, informant avoir présenté la candidature de son ancien patron.

Ahmad Ahmad présente sa candidature à sa propre succession (MÉDIAS)

« La Fédération malgache de football a adressé son dossier de candidature qui sera représenté par Monsieur Ahmad Ahmad. Le parcours de ce dernier plaide en sa faveur », écrit l’instance dirigeante du football malgache.

Ahmad, « après avoir exercé des responsabilités à tous les niveaux du football à Madagascar, (…) a successivement été ministre des Sports de 1994 et 1995 puis président de la Fédération malgache entre 2003 et 2017 avant de devenir président de la CAF », lit-on dans le courrier de la FMF, laquelle « juge que les efforts transformationnels entrepris par Monsieur Ahmad à la tête de l’instance continentale méritent d’être soulignés ».

ahmad ahmad
ahmad ahmad

« C’est sous sa houlette qu’un important travail a été entrepris à tous les niveaux. Les résultats sportifs sont également conséquents puisque Madagascar, tout comme la Mauritanie et le Burundi, a pu profiter du nouveau format de la Coupe d’Afrique des nations pour honorer sa première participation à la compétition », peut-on lire.

A lire aussi  Urgent ! Ahmad Ahmad, le patron de la CAF, au cœur d’un scandale financier

« Le travail entrepris par Monsieur Ahmad et son équipe doit être poursuivi. C’est pour cette raison que la FMF a décidé de présenter sa candidature à sa propre succession pour un second mandat à la présidence de cette haute instance du football africain. Ce jour, mercredi 28 octobre, l’institution continentale a officiellement notifié à notre fédération l’enregistrement de sa candidature », indique le document.

Le site de la BBC a soutenu récemment que 45 des 54 fédérations membres de la CAF ont annoncé leur soutien au président sortant.

La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 12 novembre. A part Ahmad Ahmad, aucune autre personnalité ne s’est officiellement présentée à cette fonction.

Laisser un commentaire