Revue de presse du 23 février 2021 : Les Arrestations des soutiens d’Ousmane Sonko en exergue

0
11

Les arrestations des soutiens du député Ousmane Sonko et la procédure entamée en vue de la levée de son immunité parlementaire préoccupent les quotidiens parvenus mardi.

Plusieurs journaux se sont intéressés à l’arrestation des activistes Guy Marius Sagna et Assane Diouf. Ils ont été cueillis par la Division des investigations criminelles (DIC) pour ‘’présumées menaces de troubles à l’ordre public’’, rapporte L’Observateur qui annonce, comme d’autres journaux, l’arrestation imminente d’un autre activiste, Clédor Sène.

‘’Il serait activement recherché par la DIC’’, lit-on dans L’Observateur, Libération écrivant, pour sa part : ‘’Arrestation imminente de Clédor Sène‘’.

Selon plusieurs quotidiens, M. Sène serait le destinataire d’un enregistrement dont la ‘’fuite’’ a poussé la DIC à partir à la recherche de Guy Marius et d’Assane Diouf. ‘’Vous avez oublié que le combat démarre mardi (…) On s’achemine vers la levée de l’immunité [parlementaire] et l’arrestation de Sonko’’, aurait dit Clédor Sène dans l’enregistrement qui aurait été intercepté par la DIC, selon L’Observateur.

‘’L’audio qui affole le pouvoir’’, écrit L’As, affirmant que ‘’les domiciles des activistes sont placés sous haute surveillance policière’’ en raison de ‘’leur engagement à défendre Ousmane Sonko dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr’’. Cette employée d’un salon de massage et de beauté accuse le leader de Pastef/Les patriotes de ‘’viols répétés et de ‘’menaces de mort’’.

Concernant l’arrestation de Birame Souley Diop et d’autres responsables de Pastef/Les patriotes, le parti d’Ousmane Sonko, ‘’le parquet a transmis au doyen des juges (…) un réquisitoire introductif, dans le cadre de l’affaire dite des menaces de mort présumées. Si le magistrat instructeur suit le ministère public, seuls Birame Souley Diop et Dahirou Thiam iront en prison’’, révèle Libération.

Arrestations des soutiens d’Ousmane Sonko en exergue

Selon le même journal, Patricia Mariame Ngandoul, épouse de Birame Souley Diop, sera placée sous contrôle judiciaire en même temps que d’autres personnes impliquées dans cette affaire de menaces de mort présumées, Abass Fall, Fatima M’bengue et Bawar Dia.

Les arrestations des activistes et les poursuites judiciaires à l’encontre des opposants font croire à WalfQuotidien que ‘’le Sénégal [s’achemine] vers une démocratie sans opposition’’.

Cité Keur Gorgui La police disperse la foule devant chez Ousmane Sonko à coups de lacrymogènes, plusieurs arrestations et des blessés...
Cité Keur Gorgui La police disperse la foule devant chez Ousmane Sonko à coups de lacrymogènes, plusieurs arrestations et des blessés…

‘’Avec cette volonté de brimer les opposants, Macky Sall matérialise son pari de réduire l’opposition à ‘sa plus simple expression’. Il est toujours (…) dans cette perspective de vouloir éliminer tous ses opposants sérieux. Or, un pouvoir sans opposition est extrêmement dangereux’’, commente le même journal.

‘’Bâillonner les libertés en traquant les hommes politiques et autres activistes. La situation qui prévaut dans ce pays est indigne d’une démocratie’’, proteste Le Témoin Quotidien, qui dénonce ‘’une vraie dictature de la pensée’’.

Les arrestations des proches d’Ousmane Sonko poussent EnQuête à s’intéresser à leur ‘’trajectoire’’. ‘’Si l’Alliance pour la République a pu conquérir le pouvoir en seulement trois ans, Pastef/Les Patriotes a su s’imposer comme une véritable philosophie et un esprit, rayonnant au-delà des frontières sénégalaises en un temps record’’, analyse EnQuête en revenant sur les parcours de Birame Souley Diop, de Bassirou Diomaye Faye et d’Abass Fall, des cadres du parti de M. Sonko.

Les quotidiens commentent également la procédure menée par l’Assemblée nationale en vue de la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.

La commission ad hoc créée pour mener la procédure a décidé de réunir les députés en séance plénière, dans les prochains jours. ‘’Sonko divise l’opposition’’, constate Le Quotidien, selon lequel la participation de Serigne Cheikh Bara Dolly Mbacké à la réunion de la commission ad hoc ‘’fait débat, puisque certains de ses collègues s’attendaient à sa démission, comme l’ont fait Moustapha Guirassy (…) et Cheikh Bamba Dièye’’.

‘’Ousmane Sonko va être mis à la disposition de la justice dans les prochains jours’’, déclare Sud Quotidien, ajoutant que ‘’le leader de Pastef est à un pas de la levée de son immunité parlementaire’’.

Au Niger, une église incendiée après l'arrestation d'un imam
Au Niger, une église incendiée après l’arrestation d’un imam

Il appartient maintenant aux députés, qui vont se réunir en séance plénière, de ‘’faire [leur] part du boulot qui consiste à dépouiller un de leurs collègues de toute sa voilure parlementaire’’, affirme Kritik’.

‘’Sonko, l’abattoir se précise…’’ commente Le Témoin Quotidien, estimant que ‘’la machine de guerre a été lancée (…) pour broyer un potentiel adversaire’’.

Le Soleil annonce l’implication des chefs religieux dans la vaccination contre le Covid-19. ‘’L’argumentaire religieux pour déconstruire les préjugés’’, écrit-il.

‘’Des religieux, favorables à l’instauration d’un climat de confiance, rappellent aux sceptiques que l’islam enseigne que tout malade doit se soigner’’, lit-on dans Le Soleil, selon lequel certains Sénégalais s’arc-boutent à ‘’leur conviction religieuse pour refuser le vaccin’’ anti-Covid.

Le Quotidien est d’avis que les préjugés défavorables à la vaccination contre le Covid-19 ont été déjà balayés. ‘’Tous ceux qui avaient des inquiétudes quant à l’efficacité du vaccin anti-Covid voudraient maintenant avoir leur dose. Les gens ont fini par comprendre que ne pas se faire vacciner est un risque dangereux’’, affirme-t-il.

A lire aussi

Mais la confiance des populations reste à gagner entièrement, selon WalfQuotidien. ‘’Faisant partie de la première cible, les personnes âgées ne parlent pas le même langage quand il s’agit de se faire vacciner (…) Si les unes disent être prêtes pour prendre une dose, afin de se protéger contre ce virus, d’autres restent dubitatives si elles n’opposent pas un niet catégorique’’, explique le journal.

‘’Des Sénégalais invitent Macky Sall à se faire vacciner en premier’’, écrit Le Témoin Quotidien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here