AS Rome consolide sa place dans le Top 4 en Italie

0
29

L’AS Rome va passer les fêtes le coeur léger: victorieuse 4-1 vendredi sur le terrain de la Fiorentina, l’équipe de la capitale a consolidé sa 4e place et confirmé les qualités qui pourraient lui permettre de retrouver la Ligue des Champions.

Découpée en petits morceaux à cause de la Supercoupe d’Italie, qui opposera dimanche en Arabie Saoudite la Juventus et la Lazio Rome, la 17e journée a déjà livré deux enseignements.

En battant la Sampdoria mercredi (2-1), la Juventus, leader, a mis la pression sur l’Inter et finira au pire l’année 2019 à égalité de points avec les Milanais, qui recevront le Genoa samedi.

Et avec ce succès vendredi, la Roma a de son côté creusé un bel écart sur ses poursuivants et concurrents, qui voient le Top 4 d’un peu loin.

Les Romains ont ainsi six longueurs de marge sur Cagliari (5e) et sept sur l’Atalanta (6e), qui doivent encore jouer leur match de la 17e journée.

A lire aussi : Sadio Mané victime d’insultes racistes de la part de supporters de l’AS Rome

A Florence, les hommes de Paulo Fonseca ont joué avec confiance et ont fait la différence par leurs talents offensifs, l’avant-centre Dzeko et le meneur de jeu Pellegrini en tête.

AS Rome en spectacle de buts

Le premier but a ainsi été inscrit par le Bosnien (19e) au bout d’une action superbement initiée par Pellegrini. Le deuxième but de la Roma a été marqué sur coup franc direct par Kolarov (22e), puis la Fiorentina est revenue à 2-1 grâce à un but heureux signé Badelj (34e).

Serie A. L'AS Rome bat la Fiorentina et reste au contact du ...
Serie A. L’AS Rome bat la Fiorentina et reste au contact du …

En deuxième période, les attaquants de la Roma ont concrétisé la supériorité de leur équipe, d’abord par Pellegrini (73e), bien servi par Dzeko, puis via Zaniolo, lui aussi sur une passe décisive de Dzeko (88e).

Si cette victoire conforte les ambitions romaines, elle fragilise au contraire un peu plus la Fiorentina et son entraîneur Vincenzo Montella.

Sans Ribéry, blessé jusqu’à février, la « Viola » ne trouve pas de solutions. La Fiorentina est 14e et pourrait glisser encore au fil des rencontres qui restent à jouer ce week-end.

© 2019 AFP

Publicités

Laisser un commentaire