Beyrouth : au moins 73 morts et 3 700 blessés

0
22
Beyrouth au moins 73 morts et 3 700 blessés
Beyrouth au moins 73 morts et 3 700 blessés

Une forte explosion a été entendue à Beyrouth, mardi après-midi. La capitale du Liban, Beyrouth, est sous le choc et chaos total. Au moins 73 morts et 3.700 blessés dans deux fortes explosions à Beyrouth.

Deux fortes explosions ont été entendues mardi après-midi à Beyrouth, la capitale libanaise. Les déflagrations, dont l’origine n’est pas connue dans l’immédiat, ont été entendues depuis plusieurs secteurs de la ville.

Elles ont eu lieu dans la zone du port et ont fait 73 morts et 3.700 blessés, selon une estimation préliminaire.

Beyrouth en poudre après un forte explosion

Deux fortes explosions dans la zone du port ont été entendues mardi à Beyrouth, la capitale libanaise. Les déflagrations, dont l’origine n’était pas connue dans l’immédiat, ont été captées par de nombreux internautes qui ont partagé d’impressionnantes vidéos sur les réseaux sociaux.

A lire aussi  Liste des indicatifs téléphoniques internationaux par indicatif

« L’explosion a eu lieu dans le port de Beyrouth et a provoqué des dizaines de blessés », a indiqué une source de sécurité dans un premier temps, avant que le ministère de la Santé libanais n’indique un bilan encore provisoire de 73 morts et 3.700 blessés.

Très lourdes déflagrations

Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certains couverts de sang. De nombreux habitants blessés marchent dans les rues vers des hôpitaux.

Dans le quartier d’Achrafieh, des blessés se ruent vers l’Hôtel Dieu. Devant le centre médical Clémenceau, des dizaines de blessés dont des enfants attendent d’être admis. Selon des journalistes présents sur place, les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats.

Selon des informations préliminaires de médias locaux, les explosions seraient le résultat d’un incident au port de Beyrouth. Le secteur a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, les ambulances et les camions de pompiers.

Les circonstances et détails restent inconnus dans l’immédiat. Selon des témoins, les déflagrations ont été entendues jusqu’à la ville côtière de Larnaca, à Chypre, distante d’un peu plus de 200 km des côtes libanaises.

Deuil national mercredi

En début de soirée, les services du Premier ministre ont annoncé que le Liban décrétait un jour de deuil national mercredi, alors qu’une « réunion urgente » du Conseil supérieur de la Défense allait être convoquée par le président.

Kafunel avec AFP

Laisser un commentaire