84 / 100

Par un simple geste de clic, Malcolm Bidali, un blogueur kenyan est devenu gênant… au Qatar. Il a été retenu pour désinformation. Aujourd’hui il quitte le Qatar en qualité de bloggeur libre d’expression.

Blogueur kenyan retenu pour désinformation quitte le Qatar

Un Kenyan aurait été autorisé à quitter le Qatar après avoir été détenu auparavant pour avoir reçu de l’argent pour diffuser de la désinformation.

Malcolm Bidali, un ressortissant kenyan de 28 ans, est agent de sécurité, blogueur et militant au Qatar. Le militant est connu pour avoir parlé du sort des travailleurs migrants comme lui, et pour avoir écrit pour un certain nombre de plateformes en ligne.

L’homme a été arrêté le 4 mai et, selon Amnesty International, détenu arbitrairement dans un lieu secret jusqu’au 20 mai, date à laquelle il a été autorisé à passer un appel.

A lire aussi

Il avait été accusé par les autorités qataries d’avoir été payé pour faire de la désinformation. Le kenyan a été libéré ce mercredi.

Un groupe de défense des droits des migrants affirme que Malcolm Bidali – un agent de sécurité qui a écrit sur un blog critique les conditions des travailleurs étrangers au Qatar – a payé une lourde amende avant de quitter le pays lundi.

Les charges retenues contre lui auraient été abandonnées.

Des groupes de défense des droits humains ont déclaré que M. Bidali avait été détenu pendant trois semaines à l’isolement avant d’être libéré en juin.

Un blogueur kenyan retenu www.kafunel.com pour désinformation quitte le Qatar
Un blogueur kenyan retenu www.kafunel.com pour désinformation quitte le Qatar

Le traitement des travailleurs migrants au Qatar a attiré l’attention du monde entier à l’approche de la Coupe du monde de football 2022, que le pays accueille.

Malcolm Bidali, un blogueur gênant…

Sous le pseudonyme de ‘’Noah’’, Bidali a régulièrement rendu compte pour “Migrant Rights.org” des dures réalités auxquelles sont confrontés de nombreux travailleurs au Qatar pays riche en énergie, alors qu’il se prépare pour la Coupe du monde 2022.

« Migrant-Rights.org » est une organisation de défense des droits qui vise à faire progresser les droits des travailleurs migrants.

Grâce à sa plate-forme en ligne, à des projets sur le terrain et à des initiatives locales, l’organisation s’efforce de « documenter les récits des migrants, de susciter des discussions locales et d’encourager le changement d’attitudes et de pratiques envers les travailleurs migrants ».

A lire aussi

Et justement, c’est quelques jours seulement après avoir fait une présentation en ligne pour l’ONG, à des groupes de la société civile sur la situation des travailleurs migrants, que Bidali a été arrêté à son domicile au Qatar.

Blogueur kenyan retenu pour désinformation quitte le Qatar
Blogueur kenyan retenu pour désinformation quitte le Qatar

Et selon l’organisation de défense des droits humains, le militant aurait été, pendant sa détention, détenu à l’isolement pendant « 23 heures par jour » et n’aurait pas eu accès à une représentation légale.

Cinq organisations de défense des droits humains, Migrant-Rights.org, FairSquare, Amnesty International, Human Rights Watch et le Business & Human Rights Resource Centre, ont exhorté les autorités qataries à libérer immédiatement M. Bidali ; ajoutant que « la disparition forcée est un crime au regard du droit international et que l’isolement cellulaire prolongé peut constituer un acte de torture ».

Le militant avait donc recouvré la liberté ce mercredi. Mais quand on connait la rigidité des lois dans le pays, on pouvait s’inquiéter pour le statut de travailleur immigré du militant.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here