Faute de main ou pas ! La grande finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, remportée par l’Algérie face au Sénégal (1-0) vendredi dernier, a bien failli prendre une toute autre tournure à la 60ème minute lorsque l’arbitre de la rencontre, Mr. Alioum Alioum, a sifflé un penalty en faveur des Lions en raison d’une main du défenseur algérien Guedioura sur un centre d’Ismaïla Sarr.

Toutefois, et après la consultation des images à la VAR, l’homme en noir est revenu sur sa décision, considérant que le geste du joueur algérien était involontaire.

Rentré au pays, où il a reçu un accueil triomphal, l’arbitre camerounais a décidé de briser le silence et de justifier sa décision controversée :
«Il y avait main dans la surface mais …»

« J’avoue que la main du joueur algérien est la seule décision qui m’a préoccupé lors de la finale. Effectivement il y avait main dans la surface de réparation. Quand il y a une main dans les dix-huit mètres il y a penalty effectivement. Dieu merci nous avons une assistance vidéo qui rectifie les choses. C’est important», a révélé l’officiel sur les ondes de la radio camerounaise Suelaba Fm 105 avant d’expliquer pourquoi il a changé d’avis :

«Mon assistant m’a informé à l’oreillette qu’il y avait main et moi aussi de ma position, de profil, j’avais une idée de main. Mais on ne savait vraiment pas si cette main était anormale et si elle était décollée du corps. J’ai pris la décision de siffler un penalty, mais ensuite, l’assistant de la vidéo m’a envoyé voir l’image. Arrivé là-bas, en même pas une minute, j’ai revu l’image et je suis revenu sur ma décision. Il n’y avait pas penalty, c’était le long du corps. La main n’était pas décollée. Disons qu’il n’a pas, comme le terme technique le dit, ‘grossi le corps’» , a-t-il conclu.

Pas sûr que ces déclarations suffisent pour convaincre les supporters sénégalais…

Laisser un commentaire