Les champions d’Afrique en titre attaquent la CAN 2019, ce 25 juin à Ismaïlia. Les « Lions Indomptables » du Cameroun débutent dans le groupe F face à la Guinée-Bissau. Suivez en direct de cette rencontre à partir de 17h TU (18h à Yaoundé et 19h à Paris).

CAN 2019: Vivez en direct le match Cameroun-Guinée-Bissau

On vous laisse sur cette image de joie des Lions indomptables, bien lancés dans cette CAN. Merci d’avoir suivi ce match en notre compagnie. N’oubliez pas, dans une heure, on se retrouve pour Ghana-Bénin !

(Photo : Pierre René-Worms/RFI)
(Photo : Pierre René-Worms/RFI)
  • Avant Ghana-Bénin à 20h TU (22h heure de Paris), les champions d’Afrique prennent la tête du groupe F avec cette victoire 2-0. Tout n’a pas été parfait, mais c’est un succès somme toute mérité avec en prime un match sans encaisser de but.
  • La Guinée-Bissau, dominée, a quand même eu des opportunités. Les Djurtus courent toujours après un premier match gagné en CAN.
  • Frustré pendant une heure, le Cameroun a fini par faire craquer cette Guinée-Bissau solidaire. Yaya Banana a puni la sortie hésitante du gardien, et Stéphane Bahoken, tout juste entré en jeu, a profité d’un ballon qui traîne pour faire le break.

  • 90+3e : c’est fini ! Victoire du Cameroun !

  • 90+3e : dernier coup franc pour la Guinée-Bissau. Onana écarte le danger.
  • 90+2e : sauf miracle des Bissaoguinéens, le Cameroun va débuter cette CAN 2019 comme il avait terminé la précédente : avec une victoire.
  • 90+1e : ouh, l’occasion bissaoguinéenne !!
  • Le corner de Zezinho arrive jusqu’à Juary, complètement oublié dans la surface de réparation. Le défenseur reprend du plat du pied, mais il tire trop à gauche et rate la cible. Rien ne sourit aux Djurtus en cette seconde période.
  • 90e : il y aura 3 minutes de temps additionnel. La Guinée-Bissau attaque pour tenter de revenir.

88e : ça devient dur physiquement des deux côtés en cette fin de match. Les chocs font plus mal

85e : Boumal est averti pour une faute sur un défenseur. Un peu trop d’engagement de sa part.

  • 82e : long coup franc de la Guinée-Bissau. André Onana et Juary ont les yeux rivés sur le ballon et le gardien camerounais percute durement son adversaire, qui met quelques instants à retrouver ses esprits.
  • 82e : Clarence Seedorf demande à ses hommes de se calmer un peu. Il faut éviter les cartons qui pourraient compliquer la tâche des Lions indomptables lors des matches suivants.
  • 81e : dernier changement chez les Djurtus avec la sortie de Frédéric Mendy et l’entrée de Joseph Mendes.
La joie des Camerounais. (Photo : Amr Abdallah Dalsh/Reuters)
La joie des Camerounais. (Photo : Amr Abdallah Dalsh/Reuters)
  • Pas de but mais un match engagé de la part du capitaine des Lions indomptables👏👏👏👏👏👏👏Choupo-Moting il a fait une belle prestation 🇨🇲-LaGrange Mallot
  • 79e : dernier changement pour le Cameroun. Le captaine Eric-Maxim Choupo Moting cède sa place à Olivier Boumal.
  • 78e : Ngadeu se met à la faute et prend le premier carton jaune du Cameroun.

75e : Piqueti cède sa place à Jorginho pour la Guinée-Bissau. A la 71e, c’est Toni Silva qui a été remplacé par Mama Baldé.

  • 73e : le poteau empêche la Guinée-Bissau de réduire l’écart !
  • Centre de Nadjack à destination de Piqueti qui place une tête décroisée. L’attaquant trouve le poteau d’Onana ! Derrière, le ballon revient sur un Bissaoguinéen, surpris par ce coup du sort. Onana peut finalement récupérer et souffler.
  • Une équipe qui subit et qui ne réagit pas finira par encaisser un lot de but. C’est ce qui s’est produit avec la Guinée Bissau
  • -Footer99
  • 72e : problème à la cheville gauche pour Choupo Moting, qui se fait manipuler par le staff médical au bord du terrain.
  • Entre le but de Banana et le but de Bahoken, Clinton Njie a également remplacé Karl Toko Ekambi.
  • 68e : quelle entrée en matière pour Stéphane Bahoken ! Après le but de Banana, l’attaquant a remplacé Arnaud Djoum. Et il manque tout de suite. Sur un centre d’Oyongo, Rudinilson veut écarter le danger de la tête… mais son dégagement rebondit sur un coéquipier, et le ballon arrive dans les pieds de Bahoken. Le Camerounais n’est pas hors jeu et peut ajuster facilement Mendes.
  • 68e : BUT POUR LE CAMEROUN !! 2-0 !!
  • 67e : c’est dur pour les Djurtus et surtout pour Jonas Mendes, qui faisait un bon match jusqu’à présent. Sa sortie ratée a contribué au but de Banana.
  • Soulagement chez les Lions indomptablesEnnnnnnnnnnfiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnn🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲🇨🇲-LaGrange Mallot
  • 66e : ouverture du score pour les Lions indomptables !! C’est signé Yaya Banana ! Le corner est frappé par Karl Toko Ekambi. Le gardien Mendes hésite à sortir et, au second poteau, Yaya Banana est seul. Il s’élève et smashe de la tête. Sur la ligne, Rudinilson ne peut repousser.
  • 65e : de la casse côté bissaoguinéen. Nadjack doit sortir pour se faire soigner après un choc. Aucun remplacement n’a encore été opéré.
  • 63e : frappe dangereuse pour les Djurtus !
  • Ça commence par une frappe complètement ratée de Pelé qui, au lieu d’envoyer le ballon vers le but d’Onana, s’emmêle les pinceaux et l’envoie dans son dos… Sori Mané Manconi est quand même là pour récupérer et frapper à son tour sans contrôle. Ça part bien, André Onana est cloué sur sa ligne, mais le cuir ne fait que flirter avec la transversale.

  • La possession de balle est maintenant de 66% en faveur du Cameroun.

  • 61e : la domination du Cameroun est plus concrète en cette seconde période. La Guinée-Bissau subit davantage et sort moins de sa moitié de terrain.
  • Ça y est, l’heure de jeu est passée. Il reste 30 minutes et toujours 0-0 au tableau d’affichage.
  • 59e : le coup franc frappé par Zambo Anguissa ne donne rien.
  • Coup franc intéressant à suivre pour le Cameroun.
  • On approche de l’heure de jeu. Plusieurs remplaçants s’échauffent.
(Photo : Amr Abdallah Dalsh/Reuters)
(Photo : Amr Abdallah Dalsh/Reuters)

L’aisance technique de Choupo Moting fait réagir

  • 53e : frayeur pour Onana ! Le gardien camerounais fonce pour dégager le ballon alors que Mendy surgit devant lui. Sauf que son dégagement rebondit sur l’attaquant des Djurtus… Heureusement pour lui, le ballon file en sortie de but.
  • 52e : l’attaquant du PSG n’a pas encore marqué, mais il est le Camerounais le plus dangereux de ce match.
  • 51e : Choupo Moting, encore lui, slalome dans la surface pour éliminer deux défenseurs. Son centre-tir longe la cage de Mendes, mais personne ne peut reprendre.
  • Le Cameroun pousse en ce début de seconde période.
  • 50e : frappe de Choupo Moting, parade de Mendes !
  • A l’entrée de la surface, le capitaine camerounais frappe du pied gauche à ras de terre ! Ça file vers le but, mais Jonas Mendes va vite au sol et détourne le tir !

Aucun changement à la pause de part et d’autre.

Et c’est reparti à Ismaïla !

  • Que retenez-vous de la première période ?
    • Le Cameroun déçoit avec ce manque de mordant en attaque.
    • La Guinée-Bissau est plaisante, elle joue sans complexe et menace parfois les champions d’Afrique.

45+1e : fin de la première période sur ce score de 0-0. Le Cameroun a eu des occasions, mais faute de réalisme, la Guinée-Bissau n’a pas cédé.

  • 45e : il y aura une minute de temps additionnel.
  • Est-ce une consigne de Clarence Seedorf ? Le Cameroun, en tout cas, centre beaucoup et envoie de nombreux longs ballons.
  • 44e : Toko Ekambi n’arrive pas à marquer ! Nouveau long ballon envoyé par Oyongo. Toko Ekambi récupère dans la surface et se présente face à Mendes, mais sa frappe dévissée fuit le cadre.
  • Trop de déchet offensif côté Camerounais. L’attaque des Lions indomptables manque de réalisme !😟😟
  • -LaGrange Mallot
  • On vous disait en début de match que les couleurs étaient délicates à différencier : maillot vert et short rouge pour le Cameroun, maillot rouge et short vert pour la Guinée-Bissau. Plusieurs téléspectateurs remarquent ce petit souci aussi.
  • 39e : on multiplie les centres du côté des Lions indomptables. On insiste sur le jeu aérien, à raison sans doute car c’est dans ce domaine que la Guinée-Bissau est le plus mise en danger.

  • 37e : attention, Onana et Oyongo ! Sur un long centre, le gardien de l’Ajax saute pour repousser le ballon, mais il se heurte à son défenseur Oyongo. Toni Silva en profite pour récupérer derrière mais son tir est contré.
  • Encore dix minutes avant la pause et le Cameroun piétine. La Guinée-Bissau défend bien et sait se montrer menaçante.
  • 35e : la parade de Mendes ! Le centre de Bassogog est parfait pour Joyskim Dawa Tchakonte. Le défenseur déplie son 1,94m et place sa tête puissante, mais la manchette de Jonas Mendes l’empêche d’ouvrir le score.
  • Bassooooogoooooooogggg Qui-est-ce qui a pris ce gars pour rater une telle occasion😡😡😡😡
  • -LaGrange Mallot
  • 31e : quel raté de Bassogog !Sur une longue transversale, Toko Ekambi récupère le ballon dans la surface bissaoguinéenne, Mendes n’étant pas sorti. L’attaquant de Villarreal fixe le gardien et sert en retrait Bassogog. La cage est déserte, mais le n°11 déclenche une frappe puissante complètement dévissée.
  • 30e : Bassogog et Zambo Anguissa se heurtent à une défense solide. Choupo Moting finit par se retrouver seul face à Mendes, mais l’attaquant est signalé hors-jeu. Le gardien était bien intervenu dans ses pieds de toute façon.
    • ShareRFI
  • il y a 12 minutesMatch très équilibré !!! Le moins vigilant payera le prix fort! Mais l’expérience camerounaise risque de changer la donne! 🤔🤔-LaGrange Mallot
  • Choupo Moting, l’un des rares joueurs à faire bonne impression dans cette première période côté camerounais

Match équilibr!!! Les deux équipes jouent bien le ballon. Le courage bissau-guinéen est à saluer ils jouent sans complexe !

-Footer99

  • 53% de possession en faveur du Cameroun après 25 minutes de jeu. Le match est bien équilibré.
  • 24e : frappe de Zambo Anguissa !Servi à l’entrée de la surface, le joueur de Fulham met le plat du pied. Son tir passe de peu à côté de la cage.
  • 22e : Sori Mané Manconi s’essaye à la frappe lointaine. C’est largement hors cadre, mais un Camerounais a dévié son tir. Premier corner à suivre pour la Guinée-Bissau.
  • 20e : corner frappé par Bassogog et repris de la tête par Ngadeu. Le défenseur croit voir une main d’un joueur de la Guinée-Bissau, mais M. El Jaafari ne signale rien. A raison, car le ballon a été touché de la cuisse, pas de la main.
  • 17e : joli slalom de Choupo-Moting dans la défense bissaoguinéenne. L’attaquant est dans la surface, mais il se heurte à la bonne défense de Mamadu Candé, solide sur ses appuis et vainqueur du duel.
  • 15e : Choupo-Moting s’écroule au contact de deux défenseurs, mais pas de faute. Les Djurtus ne se laissent pas impressionnés par le pedrigee du Cameroun dans ce premier quart d’heure.
  • La Guinée-Bissau ne subit pas en ce début de match. Les premières minutes sont équilibrées.
  • 11e : la frappe de Pelé !A l’entrée de la surface, le milieu de terrain des Djurtus reçoit ballon et déclenche une frappe puissante. Ça passe de peu au-dessus de la cage d’Onana.
  • Le chiffre : 10.C’est le nombre de champions d’Afrique 2017 appelés pour cette CAN 2019. Nicolas Nkoulou et Vincent Aboubakar, les deux buteurs de la dernière finale, sont notamment absents.
  • 10e : Juary, de la tête, oblige Onana à se détendre même s’il n’y avait pas de danger. Ce n’était pas utile en plus car le Bissaoguinéen était hors-jeu sur cette action consécutive à un coup franc.
  • Bon signe pour Clarence Seedorf et ses hommes ?
  • 7e: première occasion pour le Cameroun !Long ballon délivré depuis le camp camerounais en direction de Bassogog, oublié par la défense. Dans la surface, l’attaquant catapulte le ballon largement au-dessus de la barre transversale.

  • Selon vous, qui ouvrira le score ?
  • Le Cameroun, avec ses attaquants confirmés.
  • La Guinée-Bissau, mystérieuse et dangereuse.

  • 5e: très remuant, Piqueti, sur sa première incursion côté gauche. Il déborde un défenseur et s’enfonce dans la surface avant d’être repris.

  • Le onze de la Guinée-Bissau
  • Des joueurs beaucoup moins connus, bien sûr, chez les Djurtus. Mais cette méconnaissance peut aussi les servir… Attention à ces Bissaoguinéens.La compo : Mendes – Nadjack, Rudinilson, Juary, Candé – Zezinho, Sori Manconi, Pelé – T. Silva, F. Mendy, Piqueti.
  • Le « Chant du Ralliement », l’hymne du Cameroun, vient de retentir. Et c’est maintenant « Esta é a Nossa Pátria Bem Amada », l’hymne de la Guinée-Bissau.

  • Choupo Moting capitaine
  • Clarence Seedorf aligne un 4-3-3 porté vers l’attaque. Le brassard de capitaine est au bras d’Eric-Maxim Choupo Moting, qui sera soutenu en attaque par Christian Bassogog et Karl Toko Ekambi.La compo : Onana – Tchakonte, Banana, Ngadeu, Oyongo – Zambo Anguissa, Mandjeck, Djoum, Bassogog, Choupo Moting, Toko Ekambi.

  • En 2017, la Guinée-Bissau, novice, était déjà dans le groupe du Cameroun au premier tour. Elle s’était inclinée de peu (2-1) et avait même mené au score. Les Lions Indomptables avaient dû s’employer pour s’en sortir. Deux ans plus tard, bis repetita ?

  • Cette CAN 2019 a commencé par une mauvaise nouvelle avant même ce premier match côté camerounais. Clarence Seedorf, le sélectionneur, doit faire face au forfait de Joël Tagueu. L’attaquant a dû quitter le groupe lundi. Une anomalie cardiaque lui a été décelée. On vous en dit plus ici.

  • Les champions d’Afrique 2017 remettent leur titre en jeu. Le Cameroun entre en lice ce 25 juin face à la Guinée-Bissau, qualifiée pour la 2e CAN de son histoire.

  • 14 juin 2019 18:21 : Bonjour et bienvenue sur rfi.fr ! Les champions d’Afrique sont dans la place ! Les Camerounais débutent la CAN 2019, ce mardi à Ismaïlia. Leurs premiers adversaires dans le groupe F sont les Bissau-Guinéens. Suivez cette rencontre à partir de 17h TU (18h à Yaoundé et 19h à Paris).

►Si le direct ne s’affiche pas, cliquez ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here