Ces pays où la peine de mort existe toujours

0
10

Ces pays où la peine de mort existe toujours. Selon une étude Ipsos/Sopra Steria publiée lundi 14 septembre, 55% des Français sont favorables au rétablissement de la peine de mort. Il s’agit d’un chiffre record pour cette étude menée depuis 8 ans pour le quotidien Le Monde, la Fondation Jean Jaurès et l’Institut Montaigne. Si la peine de mort existe encore sur la plupart des continents, peu de démocraties la pratique encore. Tour d’horizon des pays concernés.

Ces pays où la peine de mort existe toujours

Ce pays européen applique encore la peine de mort
Ce pays européen applique encore la peine de mort

États-Unis 1 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Etats-Unis
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Etats-Unis

Les États-Unis sont connus pour être un pays où la peine de mort est encore largement répandue. En 2019, 22 exécutions ont été recensées dans le pays, dont 9 au Texas. La peine capitale est encore effective dans 28 des 50 États du pays. Si l’injection létale est la méthode la plus utilisée, il est possible dans certains États d’avoir recours à des méthodes plus anciennes comme la pendaison, l’asphyxie par gaz, l’électrocution ou le peloton d’exécution.

Biélorussie 2 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Biélorussie
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Biélorussie

La Biélorussie est le seul pays européen à encore pratiquer la peine de mort. Elle n’est appliquée qu’aux hommes de 18 à 65 ans, coupables de meurtre aggravé. L’exécution consiste à mettre une balle derrière la tête du condamné, au moment où il ne s’y attend pas.

Chine 3 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Chine
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Chine

La Chine est le premier pays du monde en nombre d’exécutions de condamnés à mort. Selon Amnesty International, deux tiers des condamnations à mort du monde sont exécutées dans le pays. Le gouvernement ne communique pas de statistiques sur le nombre d’exécutés, mais il y en aurait plusieurs centaines chaque année, voire plus de 1000. Les exécutions sont effectuées par arme à feu ou par injection létale depuis 1997.

Japon 4 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Japon
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Japon

Le Japon est un pays qui a une longue tradition de peine de mort. La plupart des Japonais sont favorables à la peine de mort. 3 personnes ont été exécutées en 2019 et 15 en 2018. Toutes les exécutions sont réalisées par pendaison.

Corée du Nord 5 / 13

Nettoyage en profondeur un travailleur en tenue de protection désinfecte une voiture de tramway à Pyongyang, en Corée du Nord, le 26 février
Nettoyage en profondeur un travailleur en tenue de protection désinfecte une voiture de tramway à Pyongyang, en Corée du Nord, le 26 février

Le mode d’exécution généralement utilisé en Corée du Nord est le peloton d’exécution ou la pendaison. Selon Amnesty international, les tribunaux n’hésitent pas à condamner à mort même si les infractions présumées ne sont pas passibles de la peine capitale. Si les exécutions se déroulent souvent secrètement, certaines auraient eu lieu en public afin de « montrer l’exemple ».

Inde 6 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Inde
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Inde

Bien que rarement appliquée, la peine de mort existe en Inde. De tous les pays qui n’ont pas aboli la peine de mort, l’Inde est celui qui a le taux d’exécution le plus bas du monde avec seulement 8 exécutions en près de 25 ans. La peine de mort s’exécute par pendaison, mais peut également l’être par arme à feu si la peine est prononcée par une juridiction militaire.

A lire aussi  La prison à vie requise contre le présumé meurtrier de Bineta Camara à Tambacounda

Thaïlande, Taïwan, Singapour, Viêt Nam, Pakistan, Malaisie, Indonésie, Afghanistan, Birmanie, Bangladesh 7 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Thaïlande
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Thaïlande

La peine de mort existe encore dans de nombreux pays asiatiques. Dans certains de ces États, elle peut être prononcée pour trafic de drogue, blasphème ou meurtre. Cette année, à Singapour, un trafiquant de drogue malaisien de 37 ans a été condamné à mort au terme d’une audience qui s’est déroulée par vidéoconférence sur l’application Zoom, en raison du confinement.

Nigéria 8 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Nigéria
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Nigéria

La peine de mort est toujours en vigueur au Nigéria. Depuis 1999, 410 personnes ont été condamnées à la peine capitale et au moins 22 condamnés ont été mis à mort. Avant cette période, de 1970 à 1999, pas moins de 2 600 condamnés ont été exécutés. Selon Amnesty international, 53% des condamnés à mort le sont pour meurtre, 38% pour vol à main armée et 9% pour vol simple. La pendaison est le moyen d’exécution le plus courant.

Égypte 9 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Egypte
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Egypte

L’Égypte est un pays connu pour condamner à mort et exécuter en masse, notamment depuis la chute du président Morsi en 2013. À tel point que l’ONU avait appelé le pays, en 2019, à mettre fin à toutes ces exécutions, après que 15 personnes ont été exécutées en un mois. En juillet dernier, 7 personnes ont été pendues pour le meurtre d’un policier. La pendaison est le principal moyen d’exécution dans le pays.

Botswana, Gambie, Guinée équatoriale, Libye, Somalie, Soudan du Sud, Soudan 10 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Botswana, Gambie, Guinée équatoriale, Libye, Somalie, Soudan du Sud, Soudan
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Botswana, Gambie, Guinée équatoriale, Libye, Somalie, Soudan du Sud, Soudan

En Afrique, nombreux sont les pays où la peine de mort existe encore. Le Botswana l’applique uniquement par pendaison pour meurtre. Il s’agit de l’une des rares démocraties à encore l’appliquer avec le Japon, les États-Unis.

Iran 11 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Iran
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Iran

L’Iran est le deuxième pays en nombre d’exécutions derrière la Chine. Hormis pour meurtre, la peine de mort peut être prononcée pour trafic de drogue, viol, enlèvement, vol à main armée, homosexualité, prostitution, adultère ou blasphème. Régulièrement, l’Iran exécute plusieurs centaines de personnes chaque année. L’exécution par lapidation est encore fréquente dans le pays.

Arabie Saoudite 12 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Arabie Saoudite
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite est l’un des pays les plus stricts en termes de peine de mort. Elle peut être appliquée pour meurtre, viol, vol à main armée, trafic de drogue, sorcellerie, adultère, sodomie, homosexualité, terrorisme, incendie volontaire, trahison et apostasie. La méthode d’exécution la plus courante est la décapitation au sabre ou la lapidation pour l’adultère. Depuis 2015, environ 150 personnes sont mises à mort chaque année.

Émirats arabes unis, Bahreïn, Irak, Jordanie, Koweït, Oman, Palestine, Qatar, Syrie et Yémen 13 / 13

Ces pays où la peine de mort existe toujours - Emirats arabes unis, Bahreïn, Irak, Jordanie, Koweït, Oman, Palestine, Qatar, Syrie et Yémen
Ces pays où la peine de mort existe toujours – Emirats arabes unis, Bahreïn, Irak, Jordanie, Koweït, Oman, Palestine, Qatar, Syrie et Yémen

Dans les pays du Moyen Orient, seuls la Turquie, Israël et le Liban (elle n’est en réalité pas abolie mais plus appliquée) n’appliquent pas la peine de mort. Elle existe donc encore dans tous les pays du Golfe, notamment aux Émirats arabes unis où elle est appliquée pour de nombreux délits, mais reste peu pratiquée (la dernière datant de 2017, la précédente de 2015). Les exécutions s’effectuent par arme à feu, pendaison, lapidation ou crucifixion.

Laisser un commentaire