Il était une fois, un singe qui s’appelait Boune partit voir son patron Gaindé (lion), le roi de Ndoumbélane, pour lui dire que Bouki Ndiour (l’hyène) est entrain de semer la zizanie dans sa forêt!

Gainde fut pris de rage et demanda la tête de Bouki Ndiour mais, un de ses conseillers lui souffla qu’il fallait le faire avec tact.

En effet, il lui conseilla de dire qu’il doit faire un sacrifice pour que la foret puisse prospérer et que l’animal qu’il faut devra s’appeler Ndiour…

Le roi fut stupéfait de l’idée et ordonna ses gardes de l’exécuter. Lorsque ceux-ci s’activaient a rechercher Bouki qui a le même nom, ils le trouvèrent à son champ et lui demandèrent: »Bouki, quel est ton nom de famille? », Bouki répondit:… »Wade »…

Surpris par cette réponse, les gardes lui dirent: »Nous avons cru que tu t’appelais Bouki NDIOUR »! et à Bouki de répondre: »Vous avez confondu, c’est mon homonyme qui s’appelle NDIOUR, MOI MON NOM DE FAMILLE EST Wade… »!!!

Les gardes retournèrent raconter leur surprise au roi et celui-ci reconnut l’intelligence de Bouki.

Depuis lors, Gaindé le roi, s’en veut à ses ouailles, Boune , Talla et consorts de n’avoir pas été à la hauteur de leur mission de liquidation d’un ennemi trop bruyant à leurs yeux, malgré tous les pouvoirs qui leur sont conférés.

En attendant une autre manigance pour effacer un adversaire de la forêt de Ndoumbélane, les animaux aigris de la forêt se préparent pour d’autres pièges plus tordus à Bouki Seck… Oups… Wade!

 

Doudou Aidara,
Responsable cellule communication Rewmi Tivaouane

Laisser un commentaire