Confectionnez vos confitures pour vous régaler en toute saison

0
0
Confectionnez vos confitures pour vous régaler en toute saison
Confectionnez vos confitures pour vous régaler en toute saison

Vivre Mieux Son Déconfinement s’impose ! Voici des astuces pour confectionner vos confitures pour vous régaler en toute saison.

Réalisées avec des fruits de saison, bien mûrs, du jardin ou récoltés localement, des confitures faites maison pour se régaler toute l’année !

Pourquoi confectionner ses confitures soi-même ?

Parce que c’est facile, c’est ludique et pas cher et que vous régalerez petits et grands. Vous savez ce que vous mettez dedans, et pouvez adapter la quantité de sucre selon la qualité de vos fruits !

L’idéal est de faire de la confiture avec des fruits provenant directement de votre jardin ou verger si vous avez la chance d’en avoir un, la qualité étant bien meilleure !

Sinon rendez visite à votre maraîcher, allez au marché ou direction une cueillette de fruits à proximité de chez vous pour vous munir de vos beaux fruits, bien mûrs, riches en vitamines et pas trop abîmés.

Privilégiez des ingrédients de qualité ! Bien évidemment, utilisez les fruits de saison, plus goûteux, plus riches en nutriments mais également moins chers, notamment en fin de marché, lorsque les producteurs ont eu du mal à vendre des fruits un peu plus abîmés ou ayant atteint leur stade de maturation. Vos recettes en seront bien meilleures !

Par ailleurs, si vos fruits sont trop mûrs, préférez-les sous forme de compote, pour en préserver le goût.

> Découvrez notre article : Que faire avec vos fruits trop murs ?

Quelles confitures réaliser ?

Le printemps annonce le retour des fraises sur les étals, pensez donc à prévoir quelques pots que vous pourrez déguster à l’automne ou à l’hiver prochain sur vos tartines de pain, pancakes, crêpes, gaufres…

Pensez également à la rhubarbe, aux kiwis, nous sommes sur la toute fin de saison. Mais oui, nous trouvons sur nos étals des kiwis toute l’année, tout comme les agrumes (oranges, pamplemousses, citrons, clémentines, mandarines…), ou les pommes, poires et bananes. N’oubliez pas quelques associations bien sympathiques aboutissant à de délicieuses préparations telles que la confiture fraise-rhubarbe ou la confiture pomme-rhubarbe.

Pensez aux herbes aromatiques (romarin, thym, basilic,…), aux épices (vanille, cannelle,…) ou aux fleurs pour parfumer vos mets et façonner de nouvelles saveurs !

Par la suite, selon la saison des fruits et légumes, réalisez des confitures de fruits rouges, de framboises, de cerises, d’abricots, de figues, de raisins, de myrtilles, de groseilles, de mirabelles, de prunes, de coings…

Avez-vous déjà essayé la confiture de fleur ?

En ce moment, de nombreuses fleurs de pissenlit colorent nos pelouses. Saviez-vous que vous pouvez en faire de la confiture ? D’autant plus que les pissenlits ont de nombreuses vertus santé notamment pour nettoyer l’organisme et pour favoriser la digestion.

Les lilas sont également en floraison et leur délicieux parfum nous envoûte lorsque nous passons à proximité. Vous pouvez le retrouver sur vos tartines de pain aux céréales pour faire perdurer cette bonne odeur toute l’année. Pensez à en faire des gelées.

Inspirez-vous de Christine Ferber, surnommée « fée des confitures » pour vos idées recettes de délicieuses confitures maison !

Quel sucre choisir ?

Vous pouvez utiliser n’importe quel sucre pour vos confections : blanc, roux, sirop d’agave, sirop d’érable… En variant les sucres, vous pouvez obtenir des saveurs différentes et ainsi faire des mélanges originaux.

Comptez en moyenne 400 à 800 g de sucre pour 1 kg de fruits. Tout dépend de la teneur en sucre de base de vos fruits et bien évidemment du type de sucre utilisé !

epinard-soupe_0-2
epinard-soupe_0-2

Peut-on faire une confiture sans sucre ? La réponse est non ! C’est le sucre qui permet la conservation dans le temps de vos pots. C’est-à-dire que si vous vous contentez simplement du sucre de vos fruits, votre confiture risque de se conserver très peu de temps.

Quels gélifiants utiliser pour réussir sa confiture ?

Vous pouvez utiliser des sucres « spécial confiture » qui contiennent un gélifiant, pour vous aider à réussir votre confiture.

Privilégiez un gélifiant naturel : les pépins de pomme ! Comptez 6 à 7 pépins pour 1 kg de confiture. Mettez-les dans un linge type compresse de gaze, fermez par un petit nœud pour éviter que ceux-ci ne s’échappent dans votre confiture. Ajoutez également un jus de citron, pour ajouter de la pectine et préserver la couleur de vos fruits.

Si vous avez l’habitude de les réaliser sans pectine et qu’elles sont bien réussies, continuez ainsi !

Les pépins sont riches en pectine, tout comme la peau de la pomme, mais à condition que celle-ci soit bio. Le principe de ce gélifiant végétal est de figer plus rapidement votre confiture afin qu’elle cuise moins longtemps et qu’elle garde sa couleur. Pour le savoir, déposez 2 gouttes sur un pot en verre ou une assiette sortant du réfrigérateur, vous vous rendrez vite compte si votre confiture est prise. Les gouttes doivent couler lentement.

En quelle quantité ?

Il n’est pas nécessaire d’en réaliser une grande quantité pour réussir vos confitures. Notamment pour des nouvelles idées recettes, faites des essais avant de vous lancer.

Avant cuisson, vous pouvez faire macérer pendant quelques heures vos fruits dans le sucre. Ensuite, la tradition veut qu’une confiture soit cuite dans une bassine en cuivre à feu vif jusqu’à ébullition, puis ralentissez ensuite légèrement le feu et remuez régulièrement pour ne pas qu’elle attache. Si vous avez un thermomètre de cuisine, votre confiture est prête lorsque la température atteint 105 °C.

Sinon, vérifiez à l’aide d’une assiette froide inclinée, si la goutte fige, vous pouvez mettre en pot !

La mise en pot

Ecumez si besoin pour ne pas ajouter d’acidité à votre confiture. Versez immédiatement la confiture dans vos pots en les remplissant au maximum, fermez le couvercle et retournez-les pour procéder à une auto-pasteurisation, étape permettant de garder vos pots plus longtemps, sans stérilisation.

Désormais, vous connaissez les secrets pour réussir vos confitures et vous régaler tout au long de l’année !

Par Kafunel.com avec Marie Verny,
ingénieure en alimentation et santé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here