Coronavirus : peut-on être contaminé par les aliments ?

0
84
vignette-focus_2
vignette-focus_2

Le coronavirus agite et inquiète le monde entier. L’épidémie suscite donc de plus en plus d’interrogations. Comment le virus se transmet ? Peut-on encore consommer tous les aliments sans risque ? Lesquels sont à craindre ? Toutes ces questions, nous les avons posées pour vous au Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg.

C’est un fait : le coronavirus prend de plus en plus d’ampleur et plusieurs mesures préventives doivent être prises au sérieux. 

Le 3 mars 2020, l’épidémie a passé la barre des 3.000 morts pour plus de 90.000 infections répandues dans une soixantaine de pays.

 En France, 191 cas sont confirmés, dans douze régions au total.

Pour faire face à la menace de cette pneumonie virale, le ministère de la Santé, Santé publique France et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ont fait parvenir aux agences régionales de santé et aux sociétés savantes (urgentistes, SAMU, infectiologues) des fiches de conduite à tenir :

  • Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon ;
  • Maintenez une distance d’un mètre avec les personnes qui toussent ;
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche ;
  • En cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ;
  • Si vous ne vous sentez pas bien, restez chez vous ;
  • Évitez de consommer de la viande crue ou mal cuite.

En effet, le virus ne se transmet pas uniquement via la toux, la parole et les mains. Les aliments pourraient bien constituer un danger eux aussi. On fait le point avec le Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg et on vous dévoile, à travers notre diaporama, les produits les plus à risque.

Comment se transmet le coronavirus ?

Les coronavirus sont transmis d’une personne à une autre par la toux et, à moindre degré, via la parole.

« Ils sont également transmis par les mains, mais le circuit est alors plus complexe : je tousse et je mets ma main devant ma bouche, ce qui la contamine ; ensuite, je serre la main à une personne qui met ensuite sa main à sa bouche. On considère que la voie de transmission manuportée est quantitativement au moins aussi importante que la voie respiratoire », nous indique le Pr Stéphane Gayet.

Peut-on attraper le coronavirus en mangeant ?

« Oui, car le virus pénètre dans l’organisme par une porte d’entrée. Cette porte d’entrée est toujours une muqueuse : muqueuse conjonctivale (les yeux), muqueuse nasale (narines), lèvres ou muqueuse buccale et oro-pharyngée, nous décrit le Pr Gayet. Les virus ne pénètrent pas dans l’organisme par voie digestive, mais par la muqueuse bucco-pharyngée ».

Vous pouvez ainsi vous trouver contaminé à partir d’aliments eux-mêmes infectés. En revanche, la cuisson neutralise le virus.

« Les aliments peuvent avoir été contaminés par une personne malade qui a toussé ou qui les a touchés avec ses mains », ajoute l’expert.

Quels sont les aliments les plus à risque ?

Le Pr Gayet nous met en garde contre les aliments non cuits. « Le cas typique est celui de fruits ou légumes mangés crus et avec la peau. Mais au rayon traiteur, le risque est lui aussi important : dès l’instant où le préparateur était infecté et ne portait pas de masque, l’aliment devient propice à la contamination ».

En outre, le gouvernement met en garde contre les produits d’origine animale provenant ou non de Chine.

Les pommes et poires 1/4

Les pommes et poires
Les pommes et poires

« Les aliments non cuits et contaminés par une personne qui a toussé ou qui les a touchés avec ses mains infectées » constituent un risque selon le Pr Stéphane Gayet qui met l’accent sur les fruits comme les pommes et les poires, mangés crues et fréquemment avec la peau. 

En effet, la cuisson neutralise automatiquement le virus.

Les tomates et radis 2/4

Les tomates et radis
Les tomates et radis

Les tomates et radis figurent aussi parmi les aliments à risque selon l’infectiologue.

« Le cas typique est celui de fruits ou légumes mangés crus et avec la peau », rappelle-t-il. 

Macédoine de légume ou carotte râpées 3/4

Macédoine de légume ou carotte râpées
Macédoine de légume ou carotte râpées

Au rayon traiteur, le risque est lui aussi important, d’après l’expert. « Dès l’instant où le préparateur était infecté et ne portait pas de masque, l’aliment devient propice à la contamination ». Les produits à risque sont, une fois de plus, ceux qui sont consommés crus. Stéphane Gayet évoque notamment les macédoines de légumes, carottes râpées, etc…

Le lait et la viande 4/4

Le lait et la viande
Le lait et la viande

“La consommation de produits animaux peu ou pas cuits, incluant le lait et la viande, présente un risque important d’infections par une grande variété d’organismes susceptibles de causer des maladies chez l’Homme”, met en garde le gouvernement. L’OMS a donc de bonnes raisons d’alerter sur les risques générés par la viande ou le poisson cru (ou mal cuit).

Peut-on attraper le coronavirus par l’eau ?

Il est peu probable que le virus puisse se transmettre par l’eau, dans la mesure où aucune contamination de ce type n’a été rapportée. « Il n’y a, à priori, aucun risque avec l’eau, sauf si elle a été contaminée juste avant l’ingestion, rapporte Stéphane Gayet. Par exemple, vous avez un verre d’eau devant vous. La personne malade tousse et contamine votre verre ».

« Il est d’ailleurs recommandé de ne jamais boire dans le même verre, ni utiliser les mêmes couverts qu’une personne malade ».

La rédaction vous conseille :

Laisser un commentaire