Traitée de prostituée et de femme adultérine Coura Kébé ébouillante sa colocataire avec de l’eau chaude mélangée à de l'urine.
Traitée de prostituée et de femme adultérine Coura Kébé ébouillante sa colocataire avec de l’eau chaude mélangée à de l'urine.
82 / 100

Traitée de prostituée et de femme adultérine. Coura Kébé, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, ébouillante sa colocataire avec de l’eau chaude mélangée à de l’urine.

Coura Kébé ébouillante sa colocataire qui l’a traitée de prostituée et de femme adultérine

Coura Seck a été attraite, ce lundi 20 septembre 2021, à la barre du Tribunal d’Instance de Dakar pour répondre des faits de coups et blessures volontaires avec préméditation.

Pour cette infraction, elle a été condamnée à 2 ans d’emprisonnement dont un mois ferme suite à une querelle avec sa voisine, Maman Sarr, qu’elle a ébouillantée avec de l’eau chaude mélangée à de l’urine.

Devant le prétoire, la prévenue Coura Seck a expliqué les raisons qui l’ont poussée à agir ainsi sans s’excuser devant le tribunal. Selon elle, la partie civile n’a cessé de l’insulter. Jusqu’au jour où la goutte d’eau a fait déborder le vase.

Car, la plaignante Maman Sarr l’avait traitée de prostituée et de femme adultérine. “Lors de notre bagarre, elle a enlevé mon pagne. On nous a réconciliées, mais elle m’a attaquée de nouveau.

La plaignante jure n’avoir jamais mis les pieds dans la chambre de la prévenue

Le lendemain, je chauffais de l’eau pour mon petit déjeuner. Le contenu de la théière s’est déversé sur elle par accident”, s’est-elle défendue.

Parcelles Assainies Elle verse de l’eau chaude avec de l’urine à sa voisine…
Parcelles Assainies Elle verse de l’eau chaude avec de l’urine à sa voisine…

Interrogée à son tour, la plaignante jure n’avoir jamais mis les pieds dans la chambre de la prévenue. À l’en croire, la mise en cause a bien prémédité son acte.

Car, dit-elle, l’eau chaude était dans une casserole. « Au lieu de présenter ses excuses, elle veut faire porter le chapeau à la victime », indique la robe noire qui demande la somme de 5 millions de nos francs en guise de dommages et intérêts.

Lors de son réquisitoire, le parquet trouve qu’il y a absence de repentir de la prévenue qui s’est mise à contester les faits.

Aucun élément de preuve qui prouve que l’acte

Sur ce, il a requis 2 ans d’emprisonnement dont 8 mois ferme. Selon Me Baba Diop, avocat de la défense, il n’y a aucun témoin dans cette affaire. « Il n’y a aucun élément de preuve qui prouve que l’acte a été prémédité.

À cet effet, l’avocat demande au tribunal de disqualifier les faits en coups et blessures volontaires en lui accordant la clémence, car, à la sortie de cette affaire, elle va rentrer au village.

A lire aussi

Finalement, Coura Kébé a été déclaré coupable et condamné à 2 ans d’emprisonnement dont un mois ferme. Et s’y ajoute une somme de 500.000 francs qu’elle devrat verser à la plaignante en guise de dommages et intérêts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here