quotidiens-pris-de-panique-par-le-variant-britannique-du-covid-19
quotidiens-pris-de-panique-par-le-variant-britannique-du-covid-19

Covid-19 en hausse des cas à la Une . Les quotidiens reçus mardi à l’APS sont préoccupés par la montée de la courbe des contaminations du nouveau coronavirus et du nombre de morts liés à cette maladie et d’autres sujets dont le patrimoine des dirigeants publics.

Le Soleil se fait écho ‘’des chiffres alarmants’’ de la Covid-19. ‘’Une première depuis le début de l’épidémie au Sénégal. Hier, lundi, 404 personnes ont été contrôlées positives (…)’’, rapporte le journal.

‘’La région de Diourbel enregistre 1 459 cas et 115 décès en moins d’un an. A Touba, il y a eu 92 décès liés au coronavirus dont 39 en janvier 2021. A Kaolack, 1 107 cas positifs à la Covid-19 et 52 décès ont été enregistrés’’, selon Le Soleil.

Vox Populi présente ‘’le bilan macabre’’ de la pandémie au Sénégal et note que 222 morts ont été enregistrés entre le 1er et le 31 janvier 2021. ‘’Les morts de janvier 2021 représentent 35% des 638 victimes du virus, soit 1 décès sur 3’’, relève encore la publication.

Le journal Libération met en exergue les 1 032 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en seulement 3 jours. ‘’Les 651 sont issus de la transmission communautaire ; 21 décès signalés durant la même période. 4 143 malades dont 54 dans un état grave, sont sous traitement’’, dit Libération, soulignant qu’au total, 218 morts ont été dénombrés en janvier.

Le couvre-feu en vigueur dans les régions de Dakar et Thiès ‘’n’a pas empêché une hausse des cas de contaminations’’, selon La Tribune, ajoutant qu’’’au même moment, la mesure est en train d’augmenter le nombre de ménages touchés par la famine’’.

Le quotidien Kritik souligne que ‘’le virus abat des records’’, allusion aux 404 nouvelles contaminations rapportées lundi par le ministère de la Santé.

‘’Les chiffres de l’évolution de la Covid-19 au Sénégal révélés hier par le ministère de la Santé donnent le tournis. L’épidémie ne faiblit toujours pas et, même à l’analyse des chiffres, la pandémie prend un virage mortel avec des cas de plus en plus nombreux et dispersés sur l’étendue du territoire’’, écrit la publication.

Pour le quotidien Source A, ‘’maintenant, le doute n’est plus permis : le Sénégal est assis sur une poudrière (…) Le système hospitalier qui est confronté à une augmentation massive des hospitalisations est au bord de l’asphyxie’’.

Walfadjri s’intéresse à la fortune des dirigeants et affiche à sa Une : ‘’Ces milliardaires qui nous gouvernent’’.

Covid-19 en hausse des cas à la Une

‘’Comme le veut la loi, le nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Idrissa Seck, a sacrifié à l’obligation de dépôt de sa déclaration de patrimoine. Lequel est constitué de biens évalués en milliards de francs Cfa. Ce qui repose la problématique du rapport que nos hommes politiques enretiennent avec le bien public’’, écrit Walf.

A propos de la déclaration de patrimoine, Enquête titre : ‘’La transparence chahutée’’.

A lire aussi

Selon le journal, ‘’les +fuites+ orchestrées sur le patrimoine du président du CESE, si elles ont des visées politiciennes, elles ont aussi le mérite de mettre en lumière un anachronisme : l’exception devient la règle, en la matière, au mépris de la loi’’.

‘’Idrissa Seck déshabillé. Macky Sall et ses proches toujours recouverts d’un grand voile de mystère ( ….)’’ à propos de la teneur de leur patrimoine, relève Enquête.

Le Quotidien met en exergue l’affaire Aminata Lo, ancienne ministre, placée sous mandat de dépôt, lundi, pour ‘’violation du couvre-feu, outrage à agents, usurpation de fonction….’’. Elle sera jugée, mercredi, en compagnie de son frère, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here