Covid-19 La région de Fatick enregistre trois nouvelles contaminations et une guérison
Covid-19 La région de Fatick enregistre trois nouvelles contaminations et une guérison

Covid-19 règne en fantôme de mort  dans la région de Fatick (centre) où elle a enregistré trois nouvelles contaminations et une guérison. Les patients ont été contaminés par une personne rentrée fraîchement de la Sierra Leone.

L’une des nouvelles contaminations provient de 11 tests effectués sur des personnes ‘’contacts’’ du patient revenu récemment de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Elle a été recensée à Senghor, un village faisant partie du district sanitaire de Sokone.

Les deux autres cas de coronavirus ont été détectés chez deux élèves gendarmes faisant partie des personnes ‘’contacts’’ d’un cas positif de coronavirus recensé à l’école des sous-officiers de la gendarmerie nationale (ESOGN) de Fatick, selon la région médicale.

Le patient contaminé à Senghor a été interné au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional El Hadj-Ibrahima-Niass, dans la commune de Kaolack (centre), les élèves gendarmes testés positifs étant évacués à l’hôpital régional de Fatick.

Covid-19 montre la méchanceté des humains 

Il y avait une cinquantaine de cas contacts du premier patient de l’ESOGN de Fatick, mardi dernier. Les recherches ont permis à la région médicale de recenser en tout 245 personnes ‘’contacts’’.

Les prélèvements effectués sur ces ‘’contacts’’ ont permis de détecter ‘’sept nouvelles contaminations’’ au Covid-19 chez les élèves gendarmes, selon la même source.

A lire aussi  Covid-19 : 122 cas nouvelles infections, trois décès supplémentaires

Le patient dont la guérison a été annoncée samedi se faisait soigner au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Fatick. Il était venu du district sanitaire de Diofior.

A ce jour, 13 personnes infectées par le Covid-19 sont médicalement pris en charge à Fatick, et 21 tests positifs de coronavirus ont été recensés dans la région.

En tout, cinq patients ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris, selon les autorités médicales locales. Elles affirment que le test d’une personne décédée à Boubane, un quartier de la commune chef-lieu de région, a permis de savoir que le défunt, un homme âgé de 47 ans, est mort du Covid-19.

Laisser un commentaire