83 / 100

Les ambitions de l’Inde freinées par la Covid-19 ? «La pandémie de Covid-19 a causé la plus forte perturbation mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale. Le monde d’après tant attendu se caractérisera par des individus hyper connectés, mais aussi des communautés fracturées, des identités à fleur de peau, des pressions migratoires inédites, un vieillissement accéléré, un endettement inouï, un système international fragmenté (…)».

Covid-19 freine les ambitions de l’Inde ?

Ce constat saute à un œil simpliste et réaliste, mais il a plus de crédit s’il vient d’une des plus grandes agences de renseignement au monde, la Central Intelligence Agency (Cia). Dans un nouveau rapport publié cette année et intitulé «Le Monde en 2040 vu par la Cia», l’agence américaine fait ainsi des projections comme elle en avait fait dans l’édition 2009 où elle mettait en garde contre une possible épidémie virale qui apparaîtrait en Extrême-Orient et qui se répandrait comme une traînée de poudre à travers la planète.

C’est dire que les prédictions et prévisions de la Cia sont scrutées lors de leurs publications. Avec la pandémie du coronavirus, l’Inde fait partie aujourd’hui des pays les plus touchés.

Les images apocalyptiques ponctuées de scènes déroutantes et déchirantes qui défilent dans les télévisions du monde montrent à quel point l’Inde semble être dépassée par cette situation avec des périodes de confinement qui sont alternées.

Selon le décompte de l’Université Johns Hopkins qui est une référence dans les statistiques liées à la Covid, l’Inde est à un total de 28 millions de cas, le 30 mai.

Les pics de nouvelles contaminations sont allées jusqu’à 400.001 cas dans la journée du 7 mai dernier.

Mettre en veilleuse les ambitions de puissance globale

Les décès dans ce pays, au 30 mai 2021, étaient au nombre de 329.000 décès. C’est dire que les ravages et les dommages que la pandémie du coronavirus est en train de causer dans ce pays sont énormes.

Cette nouvelle donne peut-elle mettre en veilleuse les ambitions de puissance globale que l’Inde a mises en couveuse depuis des années ?

Depuis l’arrivée au pouvoir en 2014 de Narendra Modi, l’Inde avait décidé de faire preuve de grandeur dans sa projection en utilisant les immensités dont elle est dotée : territoire, population.

Cette quête d’influence et de puissance a amené l’Inde à asseoir une nouvelle posture internationale.

Longtemps sous l’ombre de la Chine, l’Inde veut aujourd’hui s’affirmer et jouer dans la cour des grands avec comme objectif majeur avoir une place de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

COURSE À LA COOPÉRATION.

Dans ce dessein d’être une puissance globale et internationale, l’Inde s’appuie sur ce qui fait sa force aujourd’hui comme étant la pharmacie du monde.

Ce pays a ainsi collé son image à cette industrie qui est un des premiers produits à l’exportation, surtout avec l’Afrique.

Ainsi, comme toutes les grandes puissances montantes, l’Inde veut ainsi faire de l’Afrique une zone-pivot pouvant lui permettre d’asseoir de telles ambitions.

D’où l’intensification de sa coopération avec le continent, où elle est ainsi dans l’ombre de la Chine dans cette course.

Accentuation des relations d’Inde avec des pays comme Israël et les pays du Moyen-Orient ….

Deuxième partenaire de l’Afrique derrière l’Empire du Milieu, l’Inde ne manque pas de circonstances avantageuses comme une présence de sa diaspora en Afrique de l’Est et Australe, des liens culturels aussi.

Les rapprochements de l’Inde avec des pays comme Israël et les pays du Moyen-Orient de même que l’accentuation de ses relations avec la France, l’Union européenne, le Japon, les États-Unis vont ainsi dans ce sens d’affirmation d’une puissance globale à l’influence internationale que le Premier ministre Narendra Modi veut incarner.

A lire aussi

Pour cela, il faudra ainsi passer l’étape de cette crise de la Covid qui n’a pas encore montré le bout du tunnel.

Avec un variant collé à ce pays et donné comme très dangereux, l’Inde devra ainsi faire preuve d’une grande capacité à surmonter cette épreuve pour assouvir cette ambition de puissance globale du XXIème siècle.

Sinon il lui restera un long chemin à parcourir afin de rejoindre la cours des grands….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here