Diomansy Kamara, l’ancien attaquant des Lions, a déclaré avoir été marqué par l’image des Eléphants de Côte d’Ivoire demandant la cessation du conflit armé dans leur pays au début des années 2000, après leur qualification à la Coupe du monde 2006.

« S’il y a une image de football qui m’a marqué, c’est ce discours de Drogba à genoux entouré de ses coéquipiers, à la fin du match contre le Soudan, ça m’avait énormément touché », a rappelé l’ancien attaquant des Lions, invité d’un panel de journalistes couvrant l’actualité du football africain.

A lire aussi   Diomansy tacle Aliou Cissé sur le nouveau système de jeu des Lions en 3-5-2

Au-delà d’être des sportifs, les footballeurs sont des citoyens intéressés par l’avenir de leur pays et en ce sens, ils ont montré leur engagement et ce sont des actes qui doivent inspirer les futures générations, a commenté Kamara, consultant à la chaîne française, Canal Plus.

« Leur geste m’a énormément touché et en tant qu’ambassadeur de leur pays, ils ont posé un acte fort », a relevé Diomansy Kamara.

Diomansy Kamara marqué par l’image des joueurs ivoiriens

A l’époque, la Côte d’Ivoire était divisée en deux parties, l’une dirigée par le président Laurent Gbagbo et l’autre (le nord du pays) par les Forces nouvelles (rebellion).

Diomansy Kamara ajoute que Didier Drogba est allé présenter son Ballon d’or à Bouaké (centre de la Côte d’Ivoire) qui a ensuite abrité une rencontre des Eléphants de Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire s’est qualifiée en 2005 à la première Coupe du monde de son histoire, deux autres suivront en 2010 et en 2014.

Laisser un commentaire