Diversification des cultures et l’engagement des producteurs salué

0
6

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé, a salué vendredi, l’engagement des producteurs sénégalais dans la diversification des cultures pour assurer une sécurité alimentaire aux populations.

Diversification des cultures et l’engagement des producteurs salué
Diversification des cultures et l’engagement des producteurs salué

« Les producteurs se sont massivement engagés dans la diversification des cultures pour nous assurer une sécurité alimentaire, dans le cadre de la phase 2 du Plan d’actions prioritaires (PAP) », a soutenu M. Baldé.

Il s’entretenait avec des journalistes à Keur N’Diack (Niakhar), dernière étape de la première partie de sa tournée de suivi de la campagne agricole 2020 effectuée dans cinq régions du pays.

Le président Macky Sall avait demandé aux producteurs de miser « sur la diversification des cultures pour nous assurer et s’assurer une sécurité alimentaire » dans ce contexte de pandémie de la Covid-19, a-t-il rappelé.

A lire aussi  Le Fonio, Une « Culture Culturelle » revalorisée par l’engagement des femmes

A l ’en croire, cet appel a été bien entendu par les producteurs. Le ministre a cité en exemple une exploitation agricole dans le département de Kaolack où l’on a cultivé 6 hectares de manioc, de l’arachide, du mil, 200 hectares de niébé.

Engagement des producteurs dans la diversification des cultures salué

Moussa Baldé a préconisé « une agriculture diversifiée, pourvoyeuse de revenus et d’emplois ». « Nous l’avons constaté partout où nous sommes passés dans le cadre de cette tournée de suivi de la campagne agricole », a-t-il indiqué, en présence des autorités administratives, des producteurs et des techniciens en agriculture de son département.

Il a assuré que « les cultures des périmètres agricoles se portent très bien » et dit s’attendre à « d’excellents rendements », « une production record » cette année.

A lire aussi  Covid-19 : Des journalistes de Louga initiés à l’engagement communautaire

« Il y a une diversification des cultures et l’Etat ne va pas regretter d’avoir augmenté notre budget », a-t-il dit, promettant que « l’objectif d’augmenter la production céréalière de plus de 20% cette année sera largement atteint ».

La délégation du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a par ailleurs visité une parcelle de riz située dans la vallée d’Ouyal Sandé dans la commune de Mbellacadio.

Laisser un commentaire