Les formes de communication

0
1156

Pour communiquer, nous utilisons bien plus que des mots : dans nos interactions avec les autres, notre corps possède aussi son propre langage. Notre gestuelle, notre façon de nous asseoir, de parler et d’établir un contact visuel sont autant de moyens de communication non verbaux qui influencent les messages que nous transmettons verbalement. On distingue deux grandes formes de communication : la communication verbale et la communication non verbale.

La communication verbale

Elle est constituée des signaux linguistiques ayant un sens comme les lettres, la ponctuation, les panneaux de signalisation qui appar- tiennent aussi à la communication non verbale (trois types de signes : indice, signal, symbole). Elle sert à évoquer une réalité. Les mots et le langage lui sont nécessaires, au travers de la parole. Le langage répond à une commande motrice volontaire.

Les mots peuvent avoir un sens dénotatif (sens donné par le diction- naire) et connotatif (sens qui dépend du contexte, et de la significa- tion subjective de celui qui l’émet). Le soignant doit se détacher de cette subjectivité.

Dans de nombreuses pathologies, la communication verbale va être altérée, qualitativement ou quantitativement, voire devenir impossible.

En effet, pour que la communication verbale puisse avoir lieu, plusieurs étapes sont nécessaires : élaboration d’un langage cohérent au niveau cérébral (aires du langage), production au niveau oral.

Ainsi, les pathologies qui vont toucher soit les commandes motrices, les zones cérébrales du langage et le cortex frontal, soit l’appareil pho- nique, cordes vocales et oropharynx, vont entraver la possibilité du patient de communiquer.

La communication non verbale

C’est la transmission et le partage entre deux personnes d’éléments signifiants (ayant un sens) sans l’emploi de la parole.

C’est le premier mode de communication dans l’instauration de la relation mère-bébé, au travers du toucher ou des gestes, du regard, des odeurs…

Certaines formes de communication non verbale sont probablement biologiquement ou génétiquement déterminées et sont communes à de nombreuses cultures, restant temporellement tout à fait stables (par exemple, les expressions faciales).

Pour aller plus loin : 

Communication verbale et non verbale

Les formes de la communication

Laisser un commentaire