Gbagbo crée un nouveau parti en Côte d’Ivoire

0
14
Côte d'Ivoire www.kafunel.com Gbagbo crée un nouveau parti
Côte d'Ivoire www.kafunel.com Gbagbo crée un nouveau parti
80 / 100

La Côte d’Ivoire enregistre une formation politique. Laurent Gbagbo crée un nouveau parti. Le doute peut-il encore être permis sur le fait que Laurent Gbagbo est loin, très loin même d’avoir remisé son tablier d’homme politique ?

Gbagbo ,Laurent Gbagbo,politique,Afrique,parti ,Côte d-Ivoire,

Gbagbo crée un nouveau parti en Côte d’Ivoire

En tout cas, c’est un signal fort qu’il vient d’envoyer en choisissant une solution radicale quant à sa position par rapport au Front populaire ivoirien (FPI), parti dont il a été le fondateur et le leader charismatique.

Pour éviter de s’embourber dans la querelle de légalité-légitimité autour du FPI, entre Pascal Affi N’Guessan d’un côté et les partisans du FPI-GOR (Gbagbo ou rien), l’ex-président a tout simplement décidé de se lancer dans la création d’un nouveau parti.

Une preuve, s’il en est besoin, que Laurent Gbagbo entend rester, à 76 ans, un acteur majeur de la vie politique de son pays.

Pour ce faire, son choix de disposer d’une structure est un signal fort envoyé dans la perspective de la présidentielle de 2025.

11 avril 2011 commémoré en Côte d’Ivoire sur fond de division au FPI de Laurent Gbagbo
11 avril 2011 commémoré en Côte d’Ivoire sur fond de division au FPI de Laurent Gbagbo

À LIRE AUSSI

Un vrai coup de tonnerre politique

Moins de deux mois après son retour en Côte d’Ivoire le 17 juin à la suite de son acquittement de crimes contre l’humanité par la justice internationale, Laurent Gbagbo, fidèle à sa réputation de fin stratège politique, a ainsi surpris bien des observateurs en annonçant vouloir créer un nouveau parti.

« Coup de tonnerre hier », titrait mardi le quotidien indépendant Soirinfo en notant que « c’est la première fois qu’il [Gbagbo] s’exprime de la sorte sur la situation de division du parti qu’il a fondé il y a 39 ans ».

Ce parti, le Front populaire ivoirien (FPI), est divisé depuis 2015, avec d’un côté un FPI « légal » reconnu par la justice ivoirienne dirigé par Pascal Affi N’Guessan, un ancien proche de Laurent Gbagbo, et de l’autre un FPI « Gor » (Gbagbo ou rien) resté fidèle à l’ancien président.

Laurent Gbagbo a donc mis fin à cette division de manière spectaculaire, acceptant de laisser le FPI à M. Affi N’Guessan.

« Laissons Affi avec l’enveloppe » et nous « avec le contenu », a-t-il lancé dans son discours aux membres du comité central du parti. « Le FPI, c’est nous », a-t-il affirmé.

« Les bases sont là, les fédéraux sont là, les comités de base sont là, les secrétaires de section sont là : nous allons changer de nom, c’est tout. »

FPI/ Congrès unitaire - FPI: Affi N'guessan lâche un secret sur sa rencontre avec Gbagbo
FPI/ Congrès unitaire – FPI: Affi N’guessan lâche un secret sur sa rencontre avec Gbagbo

À LIRE AUSSI

Affi N’Guessan comparé à un « caillou »

Il en a profité pour dresser un portrait peu flatteur de son ancien compagnon à qui il avait offert le poste de Premier ministre et de président du FPI après son élection à la présidence de la République en 2000.

« Aujourd’hui, Affi s’agrippe au poste de président du FPI et il oublie tout ça. »

Dans un langage imagé qu’il affectionne, il l’a comparé à « un caillou ».

« Quand tu vas d’un village à l’autre, tu rencontres un caillou, [mais] tu n’es pas sorti pour te battre contre un caillou, tu sautes ou bien tu contournes le caillou, et c’est ce que nous allons faire. »

Les réactions à la décision de Gbagbo

« Ce choix a été difficile pour le président Gbagbo, contrairement à la décontraction avec laquelle il l’a annoncé.

Gbagbo - Pourquoi Bédié n’est plus crédible après le Retrait du RHDP, alliance avec le FPI, etc
Gbagbo – Pourquoi Bédié n’est plus crédible après le Retrait du RHDP, alliance avec le FPI, etc

Le FPI est son autre lui qui l’a accompagné tout le long de son combat politique de l’opposition jusqu’au pouvoir », a estimé Yves Ouya, écrivain et politologue ivoirien.

Le FPI a été le fer de lance du combat pour le multipartisme à l’époque du parti unique du premier président de la Côte d’Ivoire indépendante, Félix Houphouët-Boigny, ce qui a valu à Laurent Gbagbo prison et exil.

Pascal Affi N’Guessan a dénoncé « une décision dictée essentiellement par la soif de pouvoir et la volonté de revanche » lors de la prochaine présidentielle prévue en 2025.

FPI/ Congrès unitaire : Laurent Gbagbo et Pascal Affi N'Guessan se ...
FPI/ Congrès unitaire : Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan se …

A lire aussi

N’Goran Djedri, un des dirigeants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique devenu principale formation d’opposition) allié du FPI « Gor », a salué « la vision du président Gbagbo, son grand sens de la démocratie », n’excluant pas « une alliance » avec son futur parti « en vue des prochains scrutins nationaux ».

Pour l’analyste politique Rodrigue Koné, la création de ce nouveau parti « nous dit que Laurent Gbagbo est dans une posture combative dans la perspective de la présidentielle de 2025, il a besoin d’un appareil politique bien organisé qui lui soit acquis ».

Sentiment partagé par Yves Ouya qui estime que Gbagbo « tentera de prendre le pouvoir en 2025 et il a besoin d’un véhicule qui puisse lui donner toutes les chances d’y parvenir [?].

Il a besoin de personnes assez motivées pour pouvoir affronter ce nouveau défi ».

La rivalité politique Ouattara-Gbagbo toujours d’actualité

Laurent Gbagbo n’avait pas reconnu sa défaite à la présidentielle de 2010 face à Alassane Ouattara, provoquant une crise politique violente qui a fait 3 000 morts en quelques mois.

Arrêté en avril 2011, il avait ensuite été transféré à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye qui l’a définitivement acquitté le 31 mars de crimes contre l’humanité liés à la crise de 2010-2011.

Dialogue PDCI-FPI - Konan Bédié Affi N'Guessan
Dialogue PDCI-FPI – Konan Bédié Affi N’Guessan

Alassane Ouattara a alors autorisé son retour en Côte d’Ivoire et l’a rencontré le 27 juillet.

En dépit des sourires et amabilités qui ont marqué cette rencontre ? la première depuis dix ans ? les deux hommes restent de vieux rivaux politiques.

À LIRE AUSSI

Par Kafunel (avec AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here