En conférence de presse, l’entraîneur lyonnais, conscient que l’objectif du club est d’atteindre les 8es de finale, a confié qu’il attend mieux de son équipe lors du match à Hoffenheim, mardi soir.

L’Olympique lyonnais va sans doute jouer sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions à l’occasion de sa double confrontation avec Hoffenheim, mardi en Allemagne (21h00) puis le 7 novembre au Parc OL.

Signe de l’importance du moment, le président lyonnais a pris la parole devant les médias : «Bien sûr, cette double confrontation est un tournant dans cette phase de poules mais Hoffenheim se dit la même chose et c’est une obligation pour les Allemands de faire un bon résultat, synthétise Jean-Michel Aulas. Ce sera très difficile mais nous allons nous y préparer».

Les Lyonnais sont en tête du Groupe F, avec 4 points et quelques regrets. L’exploit à Manchester contre City (2-1) aurait dû mettre l’OL sur la voie royale… Mais cette performance a été tempérée par un résultat nul (2-2) contre le Shakhtar Donetsk dans un Groupama Stadium vide, pour cause d’huis clos prononcé en raison de l’indiscipline de ses supporters.

«Face à un adversaire présumé moins fort, j’aime bien que l’on prenne les trois points»Jean-Michel Aulas

«Face à un adversaire présumé moins fort, j’aime bien que l’on prenne les trois points», lance, comme un petit coup de pression à destination de son groupe, JMA, en écho après le partage des points face au Shakhtar.

Hoffenheim occupe la dernière place de la poule (1 point) après avoir fait match nul avec le Shakhtar et s’être incliné devant City à domicile. Une proie facile? Pas si on considère que l’Olympique lyonnais avance sans certitude sur son jeu après avoir perdu 5-0 face au Paris SG avant la trêve et réalisé une performance bien moyenne, même si la victoire a été au bout, face aux Nîmois (2-0) vendredi dernier.

Les joueurs lyonnais «ont senti qu’ils n’avaient pas converti des occasions et qu’ils s’étaient mis en danger quelques fois. Il faudra remettre un certain nombre de choses dans la bonne direction pour obtenir un bon résultat à Hoffenheim», a d’ailleurs recadré Aulas.

Plus tueur dans la surface adverse

L’entraîneur Bruno Genesio insiste lui aussi sur la nécessité d’être plus tueur dans la surface adverse. «Il faudra l’être (efficace) si l’on veut se faire un peu moins de souci sur les prochains matches. Il n’est d’ailleurs pas certain que nous ayons autant d’opportunités face à Hoffenheim que contre Nîmes mais il faudra être plus efficace, c’est sûr».

Et Aulas de resituer les priorités dans l’esprit de ses joueurs. «Nous allons nous concentrer pour prendre le ou les points afin de continuer d’espérer de pouvoir nous retrouver en 8e de finale car c’est vraiment l’objectif, avec la qualification en fin de saison pour rejouer la Ligue des Champions».

«Ces deux ambitions sont fondamentales, a conclu le président lyonnais, car le club a beaucoup progressé dans ses structures et sa dimension économique. Il faudra se surpasser».

Le message est passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.