Revue de presse du 31 août 2021 : La Hausse des Prix à la Une des Quotidiens

0
16
La-Revue-de-presse-2
La-Revue-de-presse-2
86 / 100

La Revue de presse du 31 août 2021 a fait l’économie de la Hausse des Prix. Ah oui. Tenez-vous bien! La hausse des prix des denrées de première nécessité est au cœur des préoccupations soulevées par les quotidiens reçus mardi à la rédaction.

Hausse des Prix à la Une des Quotidiens

revue de presse du 20-08-2021-message-du-khalife-general-des-tidianes-au-menu
revue de presse du 20-08-2021-message-du-khalife-general-des-tidianes-au-menu

Libération évoque une flambée des prix qui ‘’inquiète tout le monde’’. ‘’’Après l’huile, le sucre et le riz, les prix d’autres denrées de première nécessité ou les bouillons ont connu une hausse considérable. Un tour au marché de Thiaroye et dans quelques boutiques de Pikine atteste de cette situation stressante et inquiétante’’, lit-on dans la publication.

Selon L’As, ‘’la ministre du Commerce Aminata Assome Diatta est acculée ces derniers jours par les associations de consommateurs et des commerçants. La pression ne manque pas de monter chez les populations qui dénoncent la cherté notamment du sucre et sa rareté’’.

Parlant de cette flambée des prix, Vox Populi note que ‘’les commerçants indexent’’ l’Etat, lequel ‘’se retrousse les manches’’.

Les prix à la consommation en hausse de 1 % en juillet (ANSD)
Les prix à la consommation en hausse de 1 % en juillet (ANSD)

Selon le journal, le ministère des Finances a décidé de suspendre jusqu’au 15 octobre la taxe conjoncturelle sur le sucre raffiné importé tandis que le ministère du commerce tient ce matin un Conseil national de la consommation.

Source A souligne qu’en suspendant la taxe conjoncturelle sur le sucre raffiné importé, ‘’l’Etat est ainsi prêt à renoncer à 5 milliards de francs Cfa pour baisser le prix de cette denrée de première nécessité’’.

Revue de presse du 31 août 2021

Selon Sud Quotidien, ‘’l’Association des commerçants et industriels du Sénégal (ACIS) accuse l’Etat comme le seul responsable de la situation de conjoncture que vit la population sénégalaise depuis quelque temps notamment avec la hausse des prix et la rareté des denrées alimentaires’’.

producteurs-avicoles-demandent-l-annulation-de-la-seconde-hausse-sur-le-prix-du-sac-d-aliment-de-volaille Capture
producteurs-avicoles-demandent-l-annulation-de-la-seconde-hausse-sur-le-prix-du-sac-d-aliment-de-volaille Capture

‘’Accusés d’avoir simulé une pénurie pour hausser les prix des denrées de première nécessité, les commerçants se rebiffent. Face à la presse, hier, ces derniers mettent à l’index l’Etat et dénoncent +l’inertie+ des autorités face à la cherté du fret et la concurrence étrangère déloyale’’, écrit Walfadjri.

Concernant le sucre, Témoin estime que c’est une pénurie ‘’provoquée’’ par les commerçants pour ‘’pousser le gouvernement à une hausse des prix’’.

Css assure avoir des stocks pour plus d’un mois de consommation

revue de presse www.kafunel.com du jour Capture
revue de presse www.kafunel.com du jour Capture

Selon le journal, ‘’presque 30 000 tonnes de sucre sont stockés actuellement dans les entrepôts de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) alors que les commerçants veulent nous faire croire que la denrée est introuvable !’’, s’exclame le journal.

A lire aussi

‘’Pour faire face à la hausse des prix du sucre, l’Etat a décidé de suspendre la taxe conjoncturelle sur le sucre raffiné importé. Une mesure qui profite aux spéculateurs, au moment où la Css assure avoir des stocks pour plus d’un mois de consommation’’, écrit Le Quotidien.

Dans sa livraison du jour, Le Soleil note qu’à Yoff, Ouest-Foire, Dalifort, les Unités 24 et 25 des Parcelles, Nietty Mbar, Dejeddah Thiaroye Kao, dans la banlieue de Dakar, ‘’les inondations se conjuguent au passé’’ grâce aux travaux de drainage des eaux pluviales effectués par l’Etat’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here