C’est en Pologne que le Coréen installera une usine de batteries lithium-ion, indispensables au développement des voitures électriques. Dans cette région industrielle, le futur doit passer par les véhicules de demain selon les constructeurs.

Les dirigeants européens s’inquiètent du retard industriel du vieux continent quant aux batteries lithium-ion, pétrole de demain. Ces objets manufacturés en grande majorité en Asie et outre-Atlantique sont aujourd’hui le jus de nos smartphones, et bientôt, le fuel de nos voitures.

La dépendance technologique de l’Europe à ses partenaires commerciaux pourrait s’accentuer avec le développement des voitures électriques. D’où l’intérêt pour la région industrielle polonaise de voir le Coréen LG s’installer sur son territoire.

DES CLIENTS EUROPÉENS POUR LES BATTERIES LG

Dès l’année prochaine, le constructeur installera une manufacture qui coopérera naturellement avec les industries automobiles locales. Alors que les grands de la voiture européenne travaillent à l’extension de leurs gammes électrifiées, la proximité du constructeur coréen devrait permettre à ce dernier de devenir leur partenaire naturel pour les batteries.

Aujourd’hui, LG est déjà bien placé dans la course, mais continue d’importer en Europe des batteries fabriquées sur son territoire ou en Chine.

Nissan Leaf, voiture pionnière de l’électrique dans le groupe Renault-Nissan
Nissan Leaf, voiture pionnière de l’électrique dans le groupe Renault-Nissan

L’Europe manquait jusque-là d’usines compétentes en la matière. Or cette dernière sera installée à moins de 300 kilomètres de l’Allemagne et du groupe VW qui s’est récemment engagé à investir 20 milliards d’euros dans les véhicules non polluants d’ici à 2030 ainsi qu’à dépenser pour la voiture électrique pas moins de 3 millions d’euros par an jusqu’en 2025.

La région polonaise compte en outre des usines Volkswagen, la plus grande manufacture Fiat d’Europe et se trouve à proximité de la Slovaquie où l’on trouve Renault-PSA ou encore Jaguar Land-Rover.

LG espère produire 100 000 batteries pour véhicules par an grâce à une usine importante comptant 2 500 employés.

LG Chem, la filiale spécialisée du Coréen n’a pas souhaité mentionner ses nouveaux partenaires européens, mais il s’agit selon la firme des géants de la voiture du Vieux Continent.

En outre, la firme compte également développer un centre de R&D en Pologne. Néanmoins, pour les premiers pas de la manufacture, tous les produits nécessaires à la fabrication des batteries seront importés des usines LG coréennes.

Selon Reuters, l’usine aura une capacité de production égalant 10 % de ce que la giga factory de Tesla espère sortir de ses chaînes dès 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE