Idrissa Seck était ce lundi à Touba, ce lundi, en prélude au Magal, qui sera célébré dimanche prochain. À la sortie de son audience avec le khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, il s’est adressé à la presse sans parler politique. Sauf pour prier que Macky Sall cède son fauteuil en 2019.

Publicités

Laisser un commentaire