Idrissa Seck, l’opposant devenu allié, suscite la polémique au Sénégal. Le ralliement de l’opposant, Idrissa Seck, crée la polémique au Sénégal. L’ancien Premier ministre de Wade est désormais le président du CESE – 4e institution de la République du Sénégal.

Idrissa Seck, arrivé deuxième à la dernière présidentielle au Sénégal, est désormais le président du Conseil économique et social du Sénégal.

Cette annonce faite hier en même temps que celle du nouveau gouvernement suscite des réactions sur les réseaux sociaux.

idrissa seck
idrissa seck

Mais le principal intéressé justifie son ralliement par la crise née du Covid-19.

« Face aux défis qui attendent notre pays, nous avons décidé de répondre positivement à l’appel du Chef de l’État », déclare-t-il au cours d’un point de presse.

Plusieurs ministres, soupçonnés à tort ou à raison de nourrir des ambitions présidentielles ont été limogés lors du remaniement de dimanche. Il s’agit principalement du ministre des Affaires Etrangères, Amadou Ba, du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye et du ministre du Pétrole Mouhamadou Makhtar Cissé.

Certains pensent que la nomination d’Idrissa Seck en remplacement de l’ancienne Premier ministre Aminata Touré au CESE, est le premier acte d’un « deal » entre le président Macky Sall et l’ancien Premier ministre de Wade pour la succession 2024.

D’autres estiment qu’il vient de signer son « arrêt de mort politique » car ce ralliement est vu comme une trahison par beaucoup de Sénégalais.

Idrissa Seck – Macky Sall, une relation en dent de scie

Les deux hommes politiques se connaissent bien. Macky Sall a remplacé Idrissa Seck à la Primature en 2004. Il avait violemment rompu avec Wade et avait été emprisonné dans l’affaire des chantiers de Thiès. Il finira par être blanchi juste après un non-lieu. Il avait accusé son successeur d’avoir joué un rôle dans sa disgrâce.

idrissa seck au cese
idrissa seck au cese

Les deux hommes se sont retrouvés au second tour de la présidentielle de 2012. Idrissa Seck avait appelé à voter pour Macky Sall contre leur mentor Abdoulaye Wade.

Mais cette alliance stratégique contre Wade a tourné court en 2013 un an après l’élection du président sénégalais. Idrissa Seck rompt avec la coalition au pouvoir Bennon Bokk Yakar et s’oppose à Macky Sall pendant 7 ans.

A lire aussi  Revue de presse du 31 juillet 2020 : La hausse annoncée de services numériques et d’autres en esxergue

Mais depuis dimanche, leurs relations sont désormais au beau fixe et Idrissa Seck est maintenant le président du CESE, quatrième institution de la République du Sénégal.

Laisser un commentaire