Les motivations du pirate de l’air, qui a demandé à voir son ex-épouse chypriote, ne sont toutefois toujours pas claires. L’appareil de la compagnie Egyptair, transportant 55 passagers, assurait la liaison entre Alexandrie et Le Caire.

Le point à 15h30

o Le pirate de l’air s’est rendu

Après environ six heures de tension, le pirate de l’air égyptien est sorti vers 14 heures (heure de Paris) de l’avion de la compagnie EgyptAir sur l’aéroport de Larnaca, qui avait été fermé au trafic. Les mains en l’air, il a fait quelques pas sur le tarmac avant d’être immobilisé au sol par deux policiers, qui l’ont fouillé avant de l’emmener dans un bâtiment de l’aéroport.

o Les passagers tous sains et saufs

Les 55 passagers et membres de l’équipage de l’Airbus A-320, sont progressivement sortis de l’appareil tous “sains et saufs”. Le vol détourné transportait 21 passagers étrangers – 8 Américains, quatre Britanniques, quatre Néerlandais, deux Belges, un Français, un Italien et un Syrien, selon le ministère de l’Aviation civile égyptien.

o L’acte d’un «déséquilibré»

Les autorités chypriotes ont affirmé que ce détournement d’avion n’était pas lié au «terrorisme». «Il s’agit de l’action individuelle d’une personne psychologiquement instable», a déclaré Alexandros Zenon, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères. Le pirate semble avoir agi pour des raisons personnelles : il voulait délivrer une lettre de quatre pages à son ex-femme et la voir, ainsi qu’obtenir l’asile politique en Turquie. Son ancienne épouse aurait été emmenée à l’aéroport depuis son village, accompagnée d’un enfant, selon la télévision chypriote Sigma.

» A lire : Fin du détournement d’un avion d’Egypt Air à Chypre, les passagers sains et saufs

Hier à 13:27
Aucun explosif trouvé
La ceinture d’explosifs que portait le pirate de l’air serait fausse, rapporte le ministère égyptien de l’aviation civile. “La sécurité à Chypre a confirmé que la ceinture d’explosifs portés par l’homme qui a détourné l’avion était fausse” a déclaré le ministre. La police chypriote a en effet confirmé n’avoir trouvé aucun explosif sur le pirate de l’air ou dans l’appareil. Dans la matinée, le pilote de l’Airbus avait annoncé à la tour de contrôle qu’un homme menaçait de faire détonner une ceinture bourrée d’explosifs.

Hier à 12:34
Le pirate de l’air, “psychologiquement instable”
D’après le ministère des Affaires étrangères chypriotes, le pirate de l’air serait vraisemblablement un “déséquilibré”. “Ce n’est pas du terrorisme. Il s’agit de l’action individuelle d’une personne psychologiquement instable”, a déclaré Alexandros Zenon, un haut responsable du ministère.

Hier à 12:18
Les passagers tous “sains et saufs”
Le ministre égyptien de l’Aviation civile, Chérif Fathy, a affirmé à la télévision d’État que les derniers passagers et membres d’équipage retenus à bord étaient sortis “sains et saufs”. Les passagers ont été progressivement libérés. A la fin, plus que sept étaient retenus à bord. Ils ont finalement réussi à quitter l’appareil avant que le pirate de l’air ne se rende, les mains en l’air.

Hier à 11:51
Le pirate de l’air a été arrêté
Le gouvernement chypriote annonce que le pirate de l’air a été arrêté. Dans un tweet, le ministre des Affaires étrangères chypriote a confirmé sur Twitter que le détournement était “terminé”. L’homme s’est rendu en sortant sur la passerelle de l’avion avec les mains en l’air, a constaté un correspondant de l’AFP. Il s’est ensuite dirigé vers deux policiers sur le tarmac qui l’ont étendu au sol et l’ont fouillé avant de l’emmener dans un bâtiment de l’aéroport.

Hier à 11:49
D’autres personnes vues en train de quitter l’avion
Au moins trois autres personnes seraient en train de sortir de l’appareil selon la chaîne publique chypriote, ajoute Reuters.

Cypriot TV shows three uniformed people leaving the #EgyptAir plane https://t.co/iaJw2V7L87
— Sky News (@SkyNews) 29 mars 2016

Hier à 11:39
4 personnes vues en train de quitter l’appareil
La chaîne publique chypriote diffuse des images montrant quatre personnes en train de quitter l’avion détourné. Un homme serait passé par le cockpit et trois autres personnes, vêtues en uniforme, auraient descendu les marches de l’appareil en courant, précise Reuters.

L’identité de l’homme diffusée
Selon le ministère des Affaires étrangères chypriote, le nom du pirate de l’avion serait Seif Eldin Mustafa. Le ministère ne donne toutefois aucun détail supplémentaire, dans ce tweet, sur cet homme. Une information à confirmer.

The #hijacker of #MS181 is Seif Eldin Mustafa. The situation is still ongoing.
— Cyprus MFA (@CyprusMFA) March 29, 2016

Un officiel du ministère a toutefois précisé aux journalistes que l’homme apparaît être “une personne instable, dans un état psychologique instable et que le problème est traité en prenant en compte cet élément”.
Hier à 11:33
Le pirate demande la libération de prisonnières
L’homme à bord de l’avion demande la libération de femmes retenues prisonnières en Égypte, selon la chaîne publique chypriote. Ses motivations exactes restent toutefois imprécises, l’homme ayant formulé plusieurs demandes.

Hier à 09:48
7 personnes toujours retenues, dont 3 passagers
À la mi-journée trois membres de l’équipage, un officier de sécurité et trois passagers sont toujours à bord de l’avion d’EgyptAir a annoncé le ministre égyptien de l’Aviation civile Cherif Fathy. Auparavant, le ministère de l’Aviation civile avait assuré que quatre passagers étrangers étaient restés à bord avec l’équipage après que le pirate a libéré la plupart des passagers que transportait l’avion reliant la ville d’Alexandrie au Caire. L’avion transportait 55 personnes au total et non 81 comme annoncé précédemment.

Hier à 09:19
Le pirate est professeur de médecine vétérinaire à l’université d’Alexandrie
Le pirate de l’air qui a détourné mardi un avion de la compagnie Egyptair est professeur de médecine vétérinaire à l’université d’Alexandrie, d’après la liste du personnel qui figure sur le internet de l’université, consultée par Reuters. Le professeur, Ibrahim Samaha, responsable du département santé alimentaire, serait américano-égyptien d’après CNN qui a pu interroger Alaa Youssouf, le porte-parole de la présidence égyptienne.

Hier à 08:56
D’autres voyageurs libérés
Quatre à cinq passagers supplémentaires ont été vus en train de quitter l’avion d’Egyptair, rapporte la radio publique chypriote. On ne sait pas exactement combien de personnes restent encore à bord de l’avion. Egyptair a fait état de quatre passagers étrangers restant à bord en plus des sept membres de l’équipage et de 49 personnes libérées.

Hier à 08:55
Le détournement n’est “pas lié au terrorisme”
Le détournement du vol d’EgyptAir n’est pas de nature terroriste, a affirmé le président chypriote Nicos Anastasiades mardi, quelques heures après l’atterrissage d’un avion de ligne égyptien à Larnaca. Les motivations du pirate de l’air qui a demandé à voir son ex-épouse chypriote ne sont toujours pas claires mais “dans tous les cas ça n’est pas lié au terrorisme”, a affirmé Nicos Anastasiades au cours d’une conférence de presse.

Hier à 08:43
L’homme demande à voir son ex-épouse chypriote
Le pirate de l’air qui a détourné un avion de la compagnie EgyptAir vers l’aéroport de Larnaca à Chypre, a demandé à voir son ancienne épouse chypriote, a indiqué une source du gouvernement. La femme habite dans le village d’Oroklini, proche de l’aéroport, a précisé la source à l’AFP.

Hier à 08:10
Le pirate de l’air demanderait l’asile à Chypre
D’après plusieurs médias locaux, l’homme retranché dans l’avion serait de nationalité égyptienne et demanderait l’asile à Chypre. L’homme a demandé un traducteur pour faire sa demande, a précisé la radio sans donner d’autres détails. Une information, toutefois, à confirmer.

Hier à 08:01
L’aéroport de Larnaca fermé, les vols déroutés
L’aéroport de Larnaca, dans le sud de Chypre, a été fermé et tous les vols déroutés vers celui de Paphos (ouest) à la suite du détournement de l’A320 de la compagnie EgyptAir, ont indiqué les autorités aéroportuaires. L’Airbus d’EgyptAir est actuellement isolé sur le tarmac de l’aéroport.

Hier à 07:21
Tous les passagers libérés sauf 4 étrangers et l’équipage
Dans un communiqué, relayé sur twitter, la compagnie Egyptair indique que les négociations avec l’homme, qui pourrait porter une ceinture explosive, ont abouti à la libération de plusieurs passagers. Toutefois l’équipage et quatre ou cinq voyageurs étrangers sont encore à bord et toujours retenus.

Get Flash Player
Hier à 07:11
81 passagers à bord selon l’Aviation civile
L’avion de la compagnie EgyptAir transportait 81 passagers entre Alexandrie et le Caire avant d’atterrir à Larnaca, à Chypre.

BREAKING Airbus A320-20 flight #MS181 from Cairo has been hijacked https://t.co/tqFPgUKUbI pic.twitter.com/1vcw3qpSMX
— AIRLIVE (@airlivenet) 29 mars 2016

Hier à 07:08
Un passager a menacé de faire exploser une ceinture d’explosifs
Un passager de l’avion d’EgyptAir a menacé de faire détonner une ceinture d’explosifs, a annoncé le ministère égyptien de l’Aviation civile. “L’Airbus A-320 transportant 81 passagers entre Alexandrie et le Caire a été détourné, son pilote a affirmé qu’un passager assurait avoir une ceinture d’explosifs et l’a obligé à atterrir à Larnaca”, indique le communiqué du ministère. Le pirate a demandé à la police de s’éloigner de l’appareil, précise la radio locale.

Hier à 07:07
L’aéroport de Larnaca, théâtre d’un précédent détournement en 1985
En 1985, un avion de ligne avait déjà été détourné sur ce même aéroport de Larnaca à Chypre. Le pirate de l’air, un Palestinien, avait libéré rapidement les passagers avant de se rendre aux autorités.

Hier à 06:58
La compagnie confirme le détournement
“Notre vol MS181 est officiellement détourné. Nous allons prochainement publier une déclaration officielle”, a indiqué Egyptair sur twitter.

Our flight MS181 is officially hijacked. we’ll publish an official statement now. #Egyptair
— EGYPTAIR (@EGYPTAIR) 29 mars 2016

Hier à 06:53
Un homme armé serait à bord de l’avion
Un avion de ligne de la compagnie Egyptair effectuant la liaison entre Alexandrie et Le Caire a été détourné selon l’aviation civile et la police.

Il a finalement atterri à l’aéroport de Larnaca, à Chypre selon les responsables de l’aéroport du Caire. Selon les premières informations il y aurait 81 passagers dont 7 membres d’équipage à bord de l’avion ainsi qu’un homme qui pourrait être armé.

Les pirates de l’air ont contacté la tour de contrôle à 08h30 heure locale et l’Airbus A320 a été autorisé à atterrir à 08h50, a précisé la police. Les pirates n’ont pas fait de demandes dans l’immédiat et une cellule de crise a été déployée à l’aéroport.

avec Lefigaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE