Rebondissement du scandale sur la viande de boeuf! Distributeurs, professionnels agricoles et le monde politique veulent comprendre les fraudes alimentaires pratiquées par Veviba. Les réactions en chaine se poursuivent en Belgique après les révélations d’un scandale alimentaire. L’entreprise Veviba est accusée de pratiques frauduleuses.

Des déchets de viande interdits à la consommation humaine se sont retrouvés dans de la viande hachée et des queues de vache. La société aurait aussi falsifié des dates congélation et de consommation comme l’explique un employé qui souhaite garder l’anonymat.

« Il fallait que l’on enlève la DLC et la DC, la date de consommation et la date limite de consommation. On essayait d’arracher ça « , explique-t-il.

Deux chaines de supermarché ont décidé de mettre un terme à leur collaboration avec Veviba. L’entreprise est aussi soupçonnée d’avoir exporté de la viande avariée vers le Kosovo.

En octobre 2016, 20 tonnes de viande avaient été détruites près de la frontière du pays balkanique. Une réunion d’urgence est prévue ce lundi entre les députés et les ministres de l’Agriculture et de la Santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.