Le pays installe à tour de bras de gigantesques fermes solaires pour faire face à ses besoins énergétiques. Mais d’ici 30 ans, ces montagnes de panneaux arriveront en fin de vie et absolument rien n’a été prévu pour leur collecte et leur recyclage. 

Sur le plateau tibétain de la province du Qinghai, au centre de la Chine, les panneaux solaires s’étendent à perte de vue.

Sur 27 kilomètres carrés, le parc solaire du Longyangxia, inauguré l’an dernier, couvre 13 fois la surface de Monaco et produit une électricité représentant la consommation de 200.000 foyers.

À plusieurs centaines de kilomètres au nord, dans le désert de Tengger, se trouve le plus grand parc solaire du monde avec ses 1.500 MW.

Le pays s’est également illustré avec la mise en service de la plus grande ferme solaire flottante, d’une capacité de 40 MW, et même d’un parc solaire en forme de panda.

Le parc solaire de Longyangxia, dans la province du Qinghai en Chine, couvre 27 km2. © USGS
Le parc solaire de Longyangxia, dans la province du Qinghai en Chine, couvre 27 km2. © USGS

La Chine est incontestablement la championne mondiale du solaire. Elle détient un quart des capacités mondiales et fabrique la moitié des panneaux solaires vendus dans le monde, d’après le rapport 2017 de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Le pays a atteint avec trois ans d’avance ses objectifs de production d’énergie solaire fixés pour 2020. D’ici 2040, sa capacité devrait encore être multipliée par dix, passant de 77 GW à 738 GW.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.