“Je ne veux pas une nation de penseurs, je veux une nation de travailleurs” – John D. Rockefeller
“Je ne veux pas une nation de penseurs, je veux une nation de travailleurs” – John D. Rockefeller

De nos jours, les gens vous regardent comme un fou si vous parlez des propriétés curatives des plantes ou de toute autre pratique holistique. Comme tout autre chose, il y a beaucoup de politique et d’argent derrière notre système médical moderne.

A lire aussi: Les services fédéraux des États-Unis ferment faute de budget (officiel)

Tout commence avec John D. Rockefeller (1839 – 1937) qui était un magnat du pétrole, un baron voleur, le premier milliardaire de l’Amérique et un entrepreneur.

Au tournant du XXe siècle, il contrôlait 90 % de toutes les raffineries de pétrole aux États-Unis par l’intermédiaire de sa compagnie pétrolière, Standard Oil, qui a par la suite été démantelée pour devenir Chevron, Exxon, Mobil, etc.
La Famille Rockefeller a fondé la Médecine Moderne et Tué les Remèdes Naturels 1
En même temps, vers 1900, les scientifiques ont découvert la “pétrochimie” et la capacité de créer toutes sortes de produits chimiques à partir du pétrole.

Par exemple, le premier plastique – appelé Bakelite – a été fabriqué à base de pétrole en 1907.

Les scientifiques découvraient diverses vitamines et devinaient que de nombreux médicaments pharmaceutiques pouvaient être fabriqués à partir des hydrocarbures.

C’était une merveilleuse opportunité pour Rockefeller qui a vu la possibilité de monopoliser les industries pétrolière, chimique et médicale en même temps !

La meilleure chose à propos des produits pétrochimiques était que tout pouvait être breveté et vendu pour des profits élevés.

Mais il y avait un problème avec le plan de Rockefeller pour l’industrie médicale : les médicaments naturels/à base de plantes étaient très populaires en Amérique à cette époque.

A lire aussi: Portrait de Marshall McLuhan : Théoricien de la communication, fondateur des études contemporaines sur les médias

Près de la moitié des médecins et des facultés de médecine des États-Unis pratiquaient une médecine holistique, utilisant les connaissances de l’Europe et des Amérindiens.

Rockefeller, le monopoliste, a dû trouver un moyen de se débarrasser de sa plus grande concurrence. Il a donc utilisé la stratégie classique “problème-réaction-solution”.

C’est-à-dire, créer un problème et effrayer les gens, puis offrir une solution (planifiée à l’avance). (Semblable à la peur du terrorisme, suivie du “Patriot Act”).

Il est allé voir son pote Andrew Carnegie – un autre ploutocrate qui a gagné son argent en monopolisant l’industrie sidérurgique – qui a conçu un plan.

De la prestigieuse Fondation Carnegie, ils ont envoyé un homme nommé Abraham Flexner pour voyager à travers le pays et rendre compte de la situation des facultés de médecine et des hôpitaux dans tout le pays.

C’est ainsi qu’est né le rapport Flexner, qui a donné naissance à la médecine moderne telle que nous la connaissons.

Inutile de dire que le rapport parle de la nécessité de réorganiser et de centraliser nos institutions médicales.

La Famille Rockefeller a fondé la Médecine Moderne et Tué les Remèdes Naturels 2

D’après ce rapport, plus de la moitié des facultés de médecine ont rapidement été mises hors service.

L’homéopathie et les médecines naturelles ont été ridiculisées et diabolisées ; des médecins ont même été emprisonnés.

Pour aider à la transition et changer l’esprit d’autres médecins et scientifiques, Rockefeller a donné plus de 100 millions de dollars à des collèges, des hôpitaux et a fondé un groupe philanthropique de façade appelé “General Education Board” “soins de santé”.

A lire aussi: Pourquoi y a-t-il autant de fusillades aux États-Unis ?

Ils ne sont pas axés sur la guérison, mais seulement sur les symptômes, créant ainsi des clients réguliers. Il n’existe aucun remède contre le cancer, le diabète, l’autisme, l’asthme ou même la grippe.

Pourquoi y aurait-il de vrais remèdes ?

Il s’agit d’un système fondé par des oligarques et des ploutocrates, et non par des médecins.

En ce qui concerne le cancer, oh oui, l’American Cancer Society a été fondée par Rockefeller en 1913.

En ce mois de sensibilisation sur le cancer du sein, il est triste de voir des gens subir un lavage de cerveau au sujet de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de la chirurgie.

C’est pour un autre billet de blog…. mais voici une citation de John D. Rockefeller qui résume sa vision pour l’Amérique….

“Je ne veux pas une nation de penseurs, je veux une nation de travailleurs” – John D. Rockefeller

Publicités

Laisser un commentaire