Le président ougandais Yoweri Museveni a critiqué la nouvelle Miss Afrique, Quinn Abenakyo, pour avoir « porter des cheveux indiens ».


La ressortissante ougandaise a été sensibilisée par son président à « garder ses cheveux naturels, africains ».

« Abenakyo est en effet une grande et belle fille de Musoga. Mon seul souci, c’est qu’elle portait des cheveux indiens. Je l’ai encouragée à garder ses cheveux naturels et africains. Nous devons montrer la beauté africaine dans sa forme naturelle » a tweeté le président Museveni.

Ses remarques ont divisé l’opinion sur Twitter. Certains ont soutenu le président tandis que d’autres ont attiré l’attention sur son propre potentiel capillaire.

« Trop a été dit par un homme sans cheveux ………kitalo » lance un utilisateur de Twitter.

« Mais pourquoi ne gardez-vous pas vos cheveux naturels, Monsieur le Président, pour que vous puissiez aussi bien promouvoir les cheveux naturels africains et être exemplaire. C’est l’époque où tu gardais l' »Afro » qui me manque, M. le Président » a ironisé un internaute.

Les cheveux "indiens" de Miss Afrique
Les cheveux « indiens » de Miss Afrique

« Je suis d’accord avec vous M. le Président sur ce point, elle doit garder ses cheveux naturels pour représenter la vraie beauté africaine. Après tout, c’est déjà une gagnante ».

Publicités

Laisser un commentaire