Le clasico belge interrompu après des jets de fumigènes

0
106

Les images sont impressionnantes. L’arbitre du choc Standard de Liège-Anderlecht a été contraint d’interrompre la rencontre ce vendredi à la demi-heure de jeu.

Alors que les Liégeois menaient 2-0, les supporters anderlechtois ont jeté des fumigènes et autres objets divers sur la pelouse du stade Maurice-Dufrasne.

Le match, comptant pour la 4e journée de play-offs du Championnat belge, avait déjà été perturbé par les supporters après un but du Standard annulé par le VAR.

Arrêtée une première fois après l’ouverture du score pendant dix minutes, la partie a repris avant de prendre définitivement fin suite à de nouveaux incidents.

Le deuxième but des locaux, inscrit lors d’un penalty accordé par le VAR avec un carton rouge, a provoqué l’ire des supporters des « Mauves ». Liège l’a finalement remporté sur tapis vert.

« Je suis extrêmement déçu. Ça me choque. On doit accepter de perdre. En 40 ans de foot, je n’ai jamais vu ça », a déploré le directeur sportif du club Michael Verschueren, après la rencontre.

« Avec toute compréhension pour l’insatisfaction des résultats, je rejette vraiment ce comportement », a réagi de son côté le président Marc Coucke.

Publicités

Laisser un commentaire