Dans ses travaux, McLuhan étudie le rapport qui s’établit entre le contenu et le canal qui l’achemine. Le résultat de ses recherches, sur lesquelles il fonde l’essentiel de sa théorie, repose sur cette phrase : « the medium is the message ».

Qu’est-ce à dire?

Selon McLuhan, le moyen de transmission par lequel nous recevons le message, c’est-à-dire le média, exerce autant, sinon plus d’influence sur nous que le contenu lui-même. La manière dont nous percevons l’information est transformée par le média qui nous la transmet.

A lire aussi: Qu’est-ce que « La Galaxie Gutenberg »?

D’après McLuhan, notre façon de percevoir les messages est transformée par les médias. Comme l’explique le cinéaste André Martin, nous ne comprenons pas Shakespeare de la même manière qu’il était compris jadis, car les perceptions sont modifiées.

La manière d’aborder les sujets, les notions fondamentales, telles l’espace ou le temps, ont évolué elles aussi, et cette évolution influe sur notre civilisation qui, a fortiori, se transforme.

Le média, c’est-à-dire le canal qui permet la transmission (radio, télévision, journaux, téléphone, etc.) crée un milieu qui agit sur nos perceptions sensorielles.

A lire aussi: McLuhan, prophète des temps modernes

Nos sens : le goût, le toucher, l’ouïe, l’odorat et la vue, réagissent différemment selon le média. McLuhan explique que les médias sont des extensions de nous-mêmes : le livre est le prolongement de l’œil, le téléphone et la télévision sont l’extension du système nerveux…

A lire aussi: Portrait de Marshall McLuhan : Théoricien de la communication, fondateur des études contemporaines sur les médias
Le médium, c'est le message

Média : Radio

Émission : L' Histoire comme ils l'ont faite

Date de diffusion : 30 décembre 1967

Invité(s) : André Martin, Jean Paré, Gordon Sheppard

Ressource(s) : Louis Aubert, Jean-Pierre Fournier

Durée : 4 min 15 s

Dernière modification : 26 août 2003

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here