Typologies d’écoute . Il est important de bien identifier son niveau d’écoute et celui de son interlocuteur.

Typologies…

Pour cela, vous trouverez ci-dessous les 5 typologies d’écoute qui permettront d’améliorer la relation avec vos interlocuteurs.

1. Ecoute active

Concept développé à partir des travaux de Carl Rogers. Cette technique d’échange consiste notamment à utiliser le questionnement et la reformulation pour s’assurer que l’on a compris le message.

2. Ecoute empathique

C’est une posture qui consiste à aller au-delà de ce qui est dit explicitement pour pouvoir capter les signaux émotionnels de l’autre et leur donner un sens. Cela réclame d’être totalement présent à soi et à l’autre.

3. Ecoute totale

Tandis que dans l’écoute empathique on s’efforce de se mettre à la place de l’autre et de comprendre ce qu’il ressent, l’écoute totale consiste à assurer l’autre de son attention exclusive et de lui en montrer les signes. Cette écoute est génératrice de confiance.

A lire aussi : 5 conseils pour réagir face au feedback négatif

4. Ecoute systémique

Au-delà des informations émises par l’autre, il s’agit de s’intéresser à toutes les données contextuelles, pour comprendre son cadre de référence, ses croyances, les éléments  pouvant altérer son raisonnement. C’est une écoute « flottante » ou de « profondeur ».

5. Ecoute enrichie

Ou écoute des communicants met en jeux les 4 niveaux d’écoute précédents. C’est également une écoute dynamique dont le but est de faire émerger le sens et une orientation.

Elle suppose d’être capable de distinguer les informations importantes des « bruits de fond ».

Laisser un commentaire