Crimson Tide, l'équipe de football de l’Université de l’Alabama, s'est complètement transformée en 50 ans. Photo : Université de l’Alabama
Crimson Tide, l’équipe de football de l’Université de l’Alabama, s’est complètement transformée en 50 ans. Photo : Université de l’Alabama

Un policier blanc tue un autre Afro-Américain. Lors d’un contrôle routier cette fois. Si le président Barack Obama se dit « profondément troublé », d’autres dénoncent le racisme de la société américaine. Mais les Noirs sont-ils plus ciblés que les autres groupes par les policiers? Réponse en graphiques.

A lire aussi: Le rêve brisé de Martin Luther King à l’ère de Trump

Un texte de Gaétan Pouliot

Il est impossible de savoir exactement combien de personnes sont mortes lors des interventions policières aux États-Unis. Le gouvernement ne compile pas ce type d’information.

Dans la foulée du mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte), des médias ont malgré tout décidé de documenter ces événements. Leurs données ne sont pas parfaites, mais elles nous offrent un bon aperçu de cette réalité.

990 MORTS

En 2015, des policiers en fonction ont tué 990 personnes avec leur arme à feu, selon les calculs du Washington Post. Ce sont en majorité des Blancs, suivis des Noirs et des Latino-Américains.

Américains tués par des policiers selon l’origine ethnique

Source: Washington Post
Source: Washington Post

LES NOIRS PLUS À RISQUE

Cependant, lorsque l’on regarde ces chiffres de plus près, on se rend compte que ce sont les Afro-Américains qui sont plus à risque de mourir lors d’une altercation avec les forces de l’ordre.

Américains tués par des policiers par million d’habitants

Source: Washigton Post et United States Census Bureau
Source: Washigton Post et United States Census Bureau

LES HOMMES NOIRS… ENCORE PLUS À RISQUE

Toujours selon les données du Washington Post, la très grande majorité des personnes tuées étaient des hommes en 2015.

Américains tués par des policiers selon le sexe

Source: Washigton Post et United States Census Bureau
Source: Washigton Post et United States Census Bureau

Donc, si l’on récapitule, les hommes noirs sont plus susceptibles de mourir lors d’une intervention policière que les femmes blanches.

LES JEUNES PLUS TOUCHÉS

Si l’on regarde l’âge des personnes mortes, on note que c’est parmi les jeunes – les 20 à 29 ans – que l’on recense le plus de morts.

Américains tués par des policiers selon l’âge

Américains tués par des policiers selon l'âge
Américains tués par des policiers selon l’âge

QUI SONT LES POLICIERS?

Malgré ce que l’on pourrait penser, les Afro-Américains ne sont pas sous-représentés dans les corps de police aux États-Unis.

Selon une étude du département de la Justice, ils représentaient 12,2 % des policiers en 2013, alors qu’ils représentaient 13,2 % de la population américaine.

Source: Département américain de la justice
Source: Département américain de la justice

2016 RESSEMBLE À 2015

Les données compilées jusqu’à présent pour 2016 montrent que les mois passent et se ressemblent.

En date du 7 juillet, 500 personnes avaient été tuées par un policier en fonction. Et encore une fois, ceux qui sont morts sont surtout des hommes blancs (236). Mais en proportion, les hommes noirs (123) sont encore une fois surreprésentés par rapport à leur nombre dans la société américaine.

Américains tués par des policiers

Source: Washington Post
Source: Washington Post

A lire aussi: L’Alabama, l’épicentre de la lutte des Noirs aux États-Unis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.