L’arrestation du fils de Serigne Mourtalla Mbacké a défraie la chronique à Thiès. Ses talibés avaient assiégé la prison de Thiès pour réclamer sa libération au moment où sa famille réfute les accusations.

Serigne Abdou Hakim a été arrêté puis placé sous mandat de dépôt pour défaut de conduite et sans police d’assurance.

Des accusations démenties par sa famille qui fustige les conditions dans lesquelles il a été arrêté.

Selon son oncle Serigne Dieng, Serigne Abdou Hakin a été arrêté puis emprisonné sans que sa famille ne soit informée de la situation.

A l’en croire, c’est le jour du Magal de Kazu Radjab qu’il a été jugé sans assistance, ni avocat.

Pour manifester leur mécontentement et leur déception, les talibés mourides ont pris d’assaut la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, ce jeudi, informe Les Echos.

Et selon leur diawrigne Khadim Fall, ils comptent rester devant la Maison d’arrêt et de Correction jusqu’au jour de sa libération.

Laisser un commentaire