Bruxelles inflige une amende de près d’un milliard d’euros à Qualcomm, fournisseur d’Apple, pour abus de position dominante.

Bruxelles a infligé mercredi une amende de près d’un milliard d’euros au fournisseur informatique américain Qualcomm, accusé d’avoir versé d’énormes sommes à son client Apple pour qu’il ne s’approvisionne pas auprès de ses rivaux.

« Qualcomm a illégalement évincé ses concurrents », a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, annonçant une amende de 997 millions d’euros, lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

Le 12 octobre 2017, les autorités taïwanaises avaient déjà imposé une amende record de plus de 770 millions de dollars à Qualcomm, pour atteinte à la concurrence et manipulation de prix dans une autre enquête qui avait été lancée en 2015.

Selon l’exécutif européen, Qualcomm « a versé des milliards de dollars » à Apple, pour s’assurer sa fidélité.

« Ces paiements n’étaient pas de simples réductions de prix, mais étaient effectués à la condition qu’Apple utilise exclusivement les puces de Qualcomm dans tous ses iPhones et ses iPads », a indiqué la Commissaire danoise.

– AFP –

Publicités

Laisser un commentaire