Revue de presse du 24 février 2020 : Les « retrouvailles’’ Macky-Idy en exergue

0
36

Macky-Idy ou ce que l’on appelle les Les « retrouvailles’’ du siècle. La presse quotidienne rend largement compte de l’hommage du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle) à son défunt secrétaire, Ousmane Tanor Dieng, une cérémonie qui, selon plusieurs publications, a servi de prétexte au chef de l’Etat, Macky Sall, pour faire « un clin d’œil » à l’opposition, particulièrement au président de Rewmi, Idrissa Seck, arrivé deuxième à l’issue de la présidentielle du 24 février 2019.

Walfadjri écrit que la cérémonie « semble rapprocher » le président Sall et l’ancien Premier ministre. Le journal souligne qu’elle a été l’occasion pour le chef de l’Etat de « draguer encore son rival ».

Le Quotidien en veut pour preuve ce passage du discours du chef de l’Etat. « Tanor a le respect de tous les chefs de l’Etat. (…) Je peux témoigner que le Président Abdoulaye Wade, qui bien que n’étant pas du même bord que lui, avait beaucoup de respect et de considération pour le président Ousmane Tanor Dieng. Le Premier ministre Idrissa Seck peut en témoigner », a-t-il indiqué.

Le quotidien L’As fait le même décryptage que Walfadjri et Le Quotidien en parlant d’un clin d’œil du Président Sall « à +son frère aîné+ Idrissa Seck et à Malick Gackou », leader du Grand Parti.

Selon le journal, il a appelé à privilégier l’unité en faisant taire les divergences. « Je m’adresse à mon frère aîné Idrissa Seck et Malick Gackou et toutes les forces vives. Je voudrais vous dire qu’au-delà de la diversité de nos trajectoires, nous avons en commun la seule et grande référence qui est que ce pays est le nôtre. Il nous vaut bien que toutes les contradictions soient dissoutes dans l’unité autour de notre grande nation », a-t-il lancé.

A lire aussi : Sidy Lamine Niasse sera inhumé vendredi à Kaolack (famille)

Vox Populi affirme que le président de la République a ainsi « tendu la main » à ces deux leaders de l’opposition. Le journal parle même d’une « opération de charme déroulée » par le président Sall.

Macky-Idy….

Wa Grand Place se demande si le « deal » (Macky-Idy) tant évoqué entre le chef l’Etat et l’ancien Premier ministre ne serait pas en train de se confirmer après la scène qui a eu lieu au siège du PS.

Macky-Idy , Les "retrouvailles’’ en exergue - Revue de presse du 24 février 2020
Macky-Idy , Les « retrouvailles’’ en exergue – Revue de presse du 24 février 2020

Le journal explique en effet, qu’en plus de leur poignée de main chaleureuse, les deux hommes ont même « échangé des mots. Le tout dans la plus grande sympathie ».

Pour le quotidien national Le Soleil, au-delà de cette rencontre (Macky-Idy), c’est un « hommage unanime » qui a été rendu « à un républicain ». Le journal souligne que « la Nation a réuni, le temps d’un hommage, toutes ses forces vives ».

Evoquant l’épidémie de coronavirus, L’Observateur rapporte que « 23 mille Sénégalais [ont été] mis en quarantaine » en Italie, plus grand foyer de l’épidémie en Europe. Le journal annonce à cet effet qu’ »une réunion de crise » est prévue ce lundi à Dakar.

A ce propos, Vox Populi indique que selon le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, c’est en Afrique que « le virus pourrait constituer un grave danger ».

A lire aussi : 9 février 2012 : Il y a huit ans, Macky Sall entamait sa chevauchée conquérant (Par Abou Abel Thiam)

Sur un autre plan, le quotidien Libération révèle que le doyen des juges a clôturé l’instruction dans l’affaire Petrotim. Ceci étant, « la balle est (désormais) dans le camp du Procureur », indique le journal.

Cette affaire est partie d’un documentaire diffusé par la BBC le 3 juin dernier, une enquête sur l’attribution de marchés pétroliers dans laquelle le média britannique accuse Aliou Sall, frère du président Macky Sall, d’avoir reçu des pots-de-vin d’un montant de 250 000 dollars, soit 150 millions de francs CFA.

Laisser un commentaire