Le président Macky Sall est arrivé sur le perron de l’Elysée exactement à 18h 07 mn. Emmanuel Macron l’attendait déjà devant et à sa gauche la musique principale des forces armées françaises. Accompagné du ministre des affaires étrangères Sidiki Kaba, du ministre et conseiller diplomatique Omar Demba Ba, du ministre conseiller El hadji Hamidou Kasse et de l’ambassadeur du Sénégal à Paris Bassirou Sene. Les deux délégations se sont entretenues durant plus d’une heure autour d’une table d’une des salles du palais de l’Elysée .

Au menu des discussions la coopération bilatérale et exactement la mise en oeuvre des promesses et décisions prises par le président français lors de sa dernière visite à Dakar .

Emmanuel Macron à fait savoir au président Sall qu il est décidé et engagé à faire appliquer l’ensemble des engagements de dons tenus lors de la rencontre du partenariat mondial pour l’éducation de Dakar.

Macron dira au président Sall que la France, actrice de ce sommet demeure et sera toujours à côté des grands décideurs pour réaliser la promesse de dons de plusieurs millions d’euros.

Abordant le projet du Ter de Dakar-Diamniadio , le président français a réitéré son engagement quant à la réalisation complète et au financement de cet outil important pour la capitale sénégalaise. Emmanuel Macron a assuré Macky Sall de l’aide et de la participation de l’expertise française durant et après les travaux gigantesques que nécessite ce outil.

Mais la grande révélation est le lancement de la digue Macron destinée à lutter contre l’érosion côtière dans la capitale nord sénégalaise. Emmanuel Macron a informé au président Sénégalais qu’un appel d’offre à été déjà lancé et que le choix des entreprises est entrain d’être fait. Donc ce n’est qu’une question de temps pour entamer la réalisation de ces grands travaux vitaux pour Saint-Louis du Senegal .

A sa sortie sur le pérron de l’élysee , Macky Sall a été interpellé sur des questions brûlantes de l’heure.Répondant à une consoeur française, sur la loi parrainage votée à l’assemblé nationale, Macky Sall dira que les manifestations et la grogne de l’opposition sont normales dans un état démocratique. Mais qu’il était nécessaire de mettre des gardes fous pour éviter la floraison de candidatures pour des élections aussi importantes que la présidentielle. Macky Sall expliquera qu’il est ouvert au débat et aux discussions avec l’opposition à chaque fois que besoin se fera .

Macky Sall a quitté l’Elysee sous les fanfares de la musique française des armées .

Il boucle ainsi une tournée de 96 heures dans la capitale française qui n’a pas du tout été facile car émaillé de beaucoup d’incidents de sénégalais établis en France qui tenaient à se faire entendre.

Paris- Pape Cheikh Fall

Laisser un commentaire