Malem Hodar : Un exercice de simulation sur la reprise de cours

0
12

Malem Hodar (Kaffrine), 1er juin 2020. L’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Malem Hodar (Kaffrine, centre) a organisé, lundi, un exercice de simulation sur la reprise des cours pour les classes d’examen, prévue ce mardi, a constaté l’APS.

‘’Cet exercice permet de voir dans quelle mesure nous pourrons reprendre les enseignements et apprentissages tel que préconisé par le chef de l’Etat et le ministère de l’Education nationale (…)’’, a expliqué l’IEF de Malém Hodar, Yaya Sambou.

Des directeurs d’école du département ont pris part à la séance’’. L’objectif, a déclaré l’IEF, est de leur permettre d’être en mesure de « copier ce qu’ils ont vu, et à leur tour dans leurs établissements respectifs, de faire ainsi’’.

Malem Hodar , le teste du chaos sanitaire (Kaffrine)

Il souligne que ‘’cet exercice de simulation a également permis d’identifier les difficultés éventuelles et d’apporter les correctifs nécessaires, qui pourront permettre un bon déroulement des enseignements-apprentissages à Malem Hodar’’.

Malem Hodar - intfrastructures
Malem Hodar – intfrastructures

‘’Depuis deux mois, nous œuvrons à la préparation de cette reprise dans un contexte de propagation du coronavirus et où les élèves et enseignants sont restés pendant plus de deux mois sans aller à l’école. Il fallait donc organiser cette séance pour sensibiliser les élèves et les enseignants’’, a-t-il poursuivi.

Dans le département de Maleem Hodar, la reprise des cours va concerner 1.337 élèves et 239 enseignants, a-t-il précisé, ajoutant que ‘’les 2/3 des enseignants (…) sont déjà en place’’.

A lire aussi  Le budget de la commune de Malém Hodar arrêté à plus de 160 millions de francs CFA

‘’L’objectif de cet exercice, c’était de voir ce qui est bon et ce qu’on peut améliorer. Et globalement nous sommes satisfaits, parce que toutes les mesures indiquées dans le protocole sanitaire ont été respectées, aussi bien à l’entrée de l’école que dans les salles de classe’’, s’est réjoui le préfet du département de Malem Hodar, Amadou Diop.

L’exercice de simulation a permis à 20 élèves de l’école franco-arabe de Taïba – Mbadianene de suivre une leçon sur le vivre ensemble axée notamment sur le coronavirus.

Laisser un commentaire