Mariama Sarr : Une ponte de la république qui torpille les décisions de Justice

0
236

La semaine passée, 39 agents de la municipalité de Kaolack observaient encore une énième grève de la faim devant les locaux de l’institution gérée par M. Mariama Sarr. Malgré deux décisions de justice qui lui sont défavorables, l’édile tarde toujours à décanter leur situation.

Une fâcheuse habitude du ministre, qui a ignoré jusqu’ à aujourd’hui, un arrêt de la Cour Suprême qui lui intimait l’instauration de la parité absolue homme-femme dans le bureau municipal, tel que stipulait par la loi no 2010-11 du 28 mai 2010 et son décret d’application no 2010-819 du 16 juin 2011.

Le 18 juillet 2014 dans la salle des délibérations de la Mairie de Kaolack, le Préfet installait le bureau municipal composé de 7 hommes et seulement de 2 femmes.

La Cour d’Appel est saisie par un groupe de femmes conseillères municipales.

Quelques semaines plus tard, la juridiction à son arrêt n° 14 du 25 juillet 2014 rejetait leur demande tendant à l’annulation de l’élection des membres du bureau municipal.

Épaulées par des organisations comme l’Association pour la…

-Il vous reste au moins 65% de l’article à lire-
L’intégralité de cet article est réservé aux abonnés de SeneNews Premium.
Connectez vous avec votre compte ou Inscrivez vous pour y accéder.

Laisser un commentaire