Un meurtrier identifié par son ADN grâce à des sites de généalogie

0
8
Un meurtrier identifié par son ADN grâce à des sites de généalogie
Un meurtrier identifié par son ADN grâce à des sites de généalogie

Grâce à des sites de généalogie, un meurtrier identifié par son ADN. Un double meurtre a été résolu 15 ans après avoir été commis, en Suède. Les enquêteurs ont pu confondre le coupable grâce aux sites de généalogie par ADN bon marché, de plus en plus populaires.

Le procès de Daniel Nyqvist, le 15 septembre 2020 (Photo by JOHAN HALLNAS/TT News Agency/AFP via Getty Images)

Depuis 2004, la Suède était dans le doute : qui a tué Anna-Lena, 56 ans, et Mohammed, 8 ans, un matin d’octobre 2004 dans le centre de la paisible bourgade de Linköping ?

Le genre de fait divers mystérieux qui passionne tout un pays, et qui peut rendre les enquêteurs insomniaques : le dossier compte plusieurs dizaine de milliers de pages, devenant ainsi le deuxième plus important de Suède, après celui du meurtre du Premier Ministre Olof Palme, en 1986.

A lire aussi  Inondations meurtrières au Japon: les secours peinent à intervenir

Mais aujourd’hui, le mystère est résolu. Le meurtrier s’appelle Daniel Nyqvist, son procès s’est ouvert ce mardi.

Poignardés au hasard

Daniel Nyqvist a désormais 37 ans. En 2004, âgé de 21 ans, il sort un matin, un couteau dans la main. Au hasard, a-t-il raconté lors des auditions, il poignarde le petit Mohammed, puis la quinquagénaire Anna-Lena.

Et disparait, malgré des traces d’ADN relevées sur la scène du crime, la découverte de l’arme, d’un bonnet taché de sang, et l’établissement du portrait-robot d’un jeune homme aux cheveux blonds. Mais rien à faire, le meurtrier s’est volatilisé.

Meurtrier Condamné par un test

En fait, depuis tout ce temps, Daniel Nyqvist vivait seul désocialisé en banlieue de Linköping. Et il aurait continué longtemps à le faire si, à partir du 1er janvier 2019, la Suède n’avait pas autorisé les rapprochements d’ADN familiaux. Ils ont alors utilisé des sites populaires en Suède, tels que Gedmatch et Family Tree.

Et sont arrivés jusqu’au frère de Daniel Nyqvist, un temps suspecté. Avant de réaliser le match parfait avec l’auteur du double meurtre : “presque immédiatement, nous avons eu un résultat. Et quelques mois plus tard, le suspect a pu être arrêté.

Son ADN a été prélevé et correspondait à 100%”, expliquera la police dans un communiqué, au lendemain de l’interpellation.

Daniel Nyqvist est rapidement passé aux aveux, après son arrestation en juin. Désormais, place au procès, pour conclure un des faits divers les plus célèbres de Suède.

Laisser un commentaire