Revue de presse du 05 février 2021 : La mortalité liée au cancer et d’autres sujets à la Une

0
0

La mortalité liée au cancer, les vaccins contre la Covid, les opérations de sécurisation menées par l’Armée en Casamance et le retrait provisoire de Coumba Gwlo Seck de la scène musicale pour des raisons de santé sont les sujets au menu des quotidiens reçus vendredi .

‘’Le cancer tue plus que la Covid-19’’, affiche à sa Une le journal L’As.

‘’Les données du cancer font froid dans le dos. Cette maladie sournoise est en train de faire des ravages au Sénégal. L’alerte est encore donnée par la présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Dr Fatma Guenoune qui révèle que plus de 11 000 cas dont 7 893 décès liés au cancer ont été enregistrés au Sénégal en 2020’’, écrit le journal.

La publication précise que Dr Guenoune a livré ces informations, jeudi, lors de la célébration de la Journée mondiale contre le cancer qui se tient le 4 février de chaque année.

A cause de la Covid-19, ‘’il y a moins de dépistage du cancer, moins de diagnostics et moins d’argent pour suivre son traitement’’, relève le quotidien Enquête qui affiche à sa Une : ‘’Prise en charge difficile du cancer avec la pandémie, un dommage collatéral’’.

‘’Une des premières cause de mortalité dans le monde, le cancer, fait partie des nombreuses victimes collatérales du coronavirus. A cause de la Covid-19, il y a moins de dépistage du cancer, moins de diagnostics et moins de traitement ….Ce qui risque, selon le cancérologue Dr Abdoul Azziz Kassé, de générer des conséquences fâcheuses à l’avenir’’, rapporte le journal.

Concernant la Covid-19, Source A annonce que dans le cadre de l’initiative Covax, le Sénégal s’est vu octroyé 1. 300 000 doses du vaccin britannique Astrazeneca. Selon le journal, ‘’notre pays est obligé de faire avec ces doses puisque pour le moment, ce sont les seules que l’OMS peut lui offrir à cause d’un problème de disponibilité des produits fabriqués par les autres firmes’’.

Mortalité liée au cancer et d’autres sujets à la Une

Covax est l’initiative visant à faciliter l’accès aux vaccins à des pays, lancée par l’OMS, la Commission européenne et la France. Elle est coordonnée par Gavi, l’Alliance du Vaccin, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) et l’OMS.

Les journaux se font écho des opérations de sécurisation menées par l’Armée en Casamance.

‘’L’Armée en roue libre en Casamance’’, titre Le Quotidien qui écrit : ‘’L’Armée est en terrain conquis dans le Balantacounda et environs. Plus de 10 jours après le déclenchement des opérations de sécurisation de la zone, des sources concordantes font état de séries de bombardements qui ont finalement eu raison des combattants d’Attika (la branche armée du MFDC) contraints d’abandonner leurs bases et de disparaitre dans la nature’’.

Le Témoin parle d’’un ‘’+set-setal+ à l’arme lourde’’ et rappelle que ‘’depuis quelques semaines, de nombreux actes de banditisme étaient commis dans les départements de Ziguinchor et de Goudomp’’.

A lire aussi

‘’Pour mettre fin à aux agissements de ces entrepreneurs criminels, l’Armée a entamé une vaste opération de sécurisation et de nettoyage dans cette zone sous l’emprise mafieuse des rebelles du +Front sud+ du MFDC dirigé par César Atoute Badiate. Sans oublier l’autre faction rebelle du +front sud+ commandée par Ibrahima Compass Diatta’’, souligne le journal.

Sud Quotidien fait état d’un ‘’grand mystère’’ autour du bilan de cette opération. Selon Sud, ‘’il est encore quasi difficile voire quasi impossible de donner un bilan exact des opérations de sécurisation de l’Armée sénégalaise dans le Sud de la région de Ziguinchor’’.

Lii Quotidien annonce le retrait provisoire de Coumba Gawlo Seck de la scène musicale pour des raisons de santé.

La chanteuse a annoncé jeudi s’être retirée provisoirement de la scène musicale nationale et internationale en raison de problèmes de santé touchant sa voix. Elle a révélé avoir subi il y a quelques mois une opération faisant suite à une occlusion intestinale, consistant en obstruction partielle ou totale de l’intestin grêle ou du côlon.

Les médecins « ont diagnostiqué des dommages au niveau de mes cordes vocales suite au tube introduit m’empêchant de chanter pour un bon moment et parfois même de parler », explique-t-elle.

Selon Vox Populi, ‘’ Coumba Gawlo Seck perd la voix se retire’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here