La plate-forme de sport connectée a cherché à connaître les motivations des personnes qui pratiquent la course à pied au travers d’une grande étude mondiale.

Voici les principaux enseignements à tirer.

Pourquoi court-on ?

Pour le savoir, Strava a mené une étude mondiale, Why We Run, auprès de 25.000 coureurs de neufs pays du monde dont la France.

Une étude réalisée en collaboration avec le Dr Blair Evans, dont l’expertise se concentre sur l’impact des attitudes, des comportements et du bien-être.

Les principales motivations ?

La santé et le bien-être. Plus de 80% des personnes interrogées citent au moins un facteur de motivation d’ordre physique.

A lire aussi : Le Casa Sports traverse « une zone de turbulence mais garde le cap’’ (président)

Etre en meilleur santé, se renforcer ou avoir plus d’énergie semblent, notamment, être au centre des préoccupations. Mais les résultats varient selon les pays.

Alors qu’au Brésil, 22% des sondés ont commencé à courir après un problème de santé, seuls 3% des personnes interrogées s’y sont mises pour les mêmes raisons en France.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, seuls 6% des Français interrogés estiment que la course à pied aide à “lutter contre les angoisses” versus 15% au Japon, 11% aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Les Français en quête de performance

En France, on cherche davantage à améliorer l’image que l’on a de soi. Tel est l’objectif de 30% des interviewés.

47% des personnes interrogées en Allemagne, 35% au Royaume-Uni et 35% au Canada ont la même ambition.

Les Français sondés cherchent également à être plus forts (24%).

Autres enseignements à tirer : les Français seraient en quête de performance. 55% des sondés l’affirment.

En revanche, seuls 15% courent par culpabilité. La course à pied permettrait également d’ “affronter certains événements de la vie” comme le départ d’un enfant du foyer, la perte d’un proche ou une blessure grave.

Et vous, quelles sont vos motivations ?

Publicités

Laisser un commentaire