Moustapha Niasse ‘’Il faut consolider l’Unité Nationale pour éradiquer le Covid-19‘’
Moustapha Niasse ‘’Il faut consolider l’Unité Nationale pour éradiquer le Covid-19‘’

Moustapha Niasse sort de son silence. Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a appelé jeudi les Sénégalais à consolider l’‘’unité nationale’’ dans le but d’éradiquer la pandémie de Covid-19.

A lire aussi  Revue de presse du 03 janvier 2020 : Troisième mandat et une diversité de sujets dans les quotidiens

‘’La gravité de la situation, aujourd’hui reconnue par tous, doit nous conduire à une unité nationale solide, consciente et lucide, [face à] cette crise, en nous animant d’une volonté inébranlable, afin d’y mettre un terme’’, a lancé M. Niasse lors d’un point de presse, à Dakar.

Eradiquer la pandémie de Covid-19, ‘’c’est d’abord combattre le virus avec une discipline (…) de tous les instants, plus particulièrement dans les mosquées, les églises, les Temples, les marchés, les transports publics, les écoles, les +daara+ (écoles coraniques) et les établissements de santé’’, a-t-il souligné.

Le président de l’Assemblée nationale invite les populations à respecter les gestes barrières, la distanciation sociale, par exemple, pour éviter la maladie.

‘’Plus que jamais, ce temps de crise doit être, pour nous Sénégalais, un grand moment de communion’’, a ajouté Moustapha Niasse, saluant la concertation menée au début de la pandémie par le président de la République avec l’opposition, la société civile et les syndicats de travailleurs.

L’‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence annoncé lundi par le président de la République ‘’participe d’une approche empreinte de sagesse, de réalisme et de pragmatisme’’, selon M. Niasse.

Cette décision tient ‘’compte des contraintes et des besoins vitaux de larges segments de la population sénégalaise’’, a-t-il affirmé en parlant de la réouverture des lieux de culte et des marchés hebdomadaires, de la reprise des cours pour les classes d’examen, le 2 juin, et de la réduction de la durée du couvre-feu.

Moustapha Niasse sort de son silence

Toutes ces mesures ont été annoncées par Macky Sall, qui estime que les populations sont dans l’obligation de ‘’vivre en présence du virus’’ à l’origine de l’épidémie.

‘’Cet assouplissement n’exclut ni la responsabilité individuelle, ni la responsabilité collective, qui doivent animer plus que jamais les sociétés humaines, face à l’épreuve’’, a souligné M. Niasse.

‘’La loi et la foi ne sont pas antinomiques. (…) La nécessaire poursuite du combat contre la pandémie n’est pas incompatible avec le projet de développement de notre pays’’, a-t-il ajouté, estimant que ‘’c’est dans ce sens qu’il convient de comprendre la déclaration du chef de l’Etat selon laquelle nous devons apprendre à vivre avec le coronavirus’’.

Laisser un commentaire